Bilan

Suppressions d'emplois chez BAT: la Suisse quasiment épargnée

Sur les quelque 120 emplois que compte le siège suisse de British American Tobacco (BAT), à Lausanne, six sont appelés à disparaître. Les dommages ont pu être minimisés grâce à des transferts internes, des départs non remplacés et à un départ à la retraite anticipée.

BAT revendique en Suisse une part de marché "d'un bon tiers" sur le million de fumeurs environ que compte le pays.

Crédits: Keystone

BAT Suisse n'est pratiquement pas concerné par la restructuration annoncée en septembre par le géant britannique du tabac, qui doit déboucher d'ici janvier sur la suppression de 2300 emplois au plan mondial, affirme le site internet du journal Le Temps. Seuls six postes à Lausanne passent à la trappe.

Sur les quelque 120 emplois que compte le siège suisse de British American Tobacco (BAT), à Lausanne, six sont appelés à disparaître. Les dommages ont pu être minimisés grâce à des transferts internes, des départs non remplacés et à un départ à la retraite anticipée, déclare le porte-parole de l'entité helvétique, cité par Le Temps.

"La direction est rapidement entrée en consultation avec les employés et l'office de l'emploi, des solutions pragmatiques ont pu être trouvées", ajoute-t-il.

Réorganisation

Les 250 employés de Boncourt ne sont eux pas concernés par la réorganisation. Mais le site avait déjà réduit ses effectifs précédemment. En 2014, 320 personnes y travaillaient, rappelle le quotidien.

La multinationale qui compte 55'000 employés dans 48 pays avait annoncé il y a deux mois son intention d'alléger sa structure hiérarchique et de simplifier son organisation.

BAT revendique en Suisse une part de marché "d'un bon tiers" sur le million de fumeurs environ que compte le pays.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."