Bilan

Sunrise revient dans les chiffres noirs au premier trimestre

Sunrise a accusé une baisse du chiffre d'affaires, plombé notamment par la téléphonie fixe et la vente de téléphones mobiles.

En comparaison annuelle, Sunrise a constaté un bond de plus de 6% des abonnés mobile postpaid, soit 83'700 nouveaux clients pour un total de 1,42 million.

Crédits: Keystone

L'opérateur et société de télécommunication Sunrise a dégagé au premier trimestre 2016 un bénéfice net de 7 mio CHF, contre une perte de 167 mio entre janvier et mars de l'année dernière. Le groupe zurichois a accusé une baisse du chiffre d'affaires, plombé notamment par la téléphonie fixe et la vente de téléphones mobiles. Remaniée suite à l'entrée en fonctions du nouveau patron Olaf Swantee, la direction confirme ses objectifs pour l'année.

L'amélioration du résultat net est due à une baisse des charges d'intérêts ainsi que la fin des charges extraordinaires ponctuelles liées à l'entrée en Bourse et au refinancement de la dette l'an passé, indique Sunrise jeudi.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté s'est inscrit à 140 mio CHF, en hausse de 1,6% sur un an. La marge attenante, hors activités de hubbing, s'est renforcée de 2,7 points à 33,3%. L'amélioration de la rentabilité est à mettre notamment au compte d'un tassement des charges de 11,2% sur un an.

Le chiffre d'affaires s'est étiolé de 8,8% à 446 mio CHF. La société a enregistré une hausse des abonnés aux offres mobile postpayées, internet et télévision. Cette augmentation n'a pas pu compenser le glissement des ventes de téléphones mobiles, de hubbing et le repli des terminaux vendus. Le déclin des activités prepaid et téléphonie vocale fixe s'est par ailleurs poursuivi.

Les chiffres trimestriels dépassent nettement les prévisions moyennes des analystes sollicités par AWP, à l'exception du chiffre d'affaires, attendu à 453 mio CHF.

Arrivée du CEO cette semaine

En comparaison annuelle, l'opérateur zurichois a constaté un bond de plus de 6% des abonnés mobile postpaid, soit 83'700 nouveaux clients pour un total de 1,42 mio. Les nouveaux clients postpaid sont au nombre de 17'900. Ce résultat est fortement imputable aux SIM secondaires, "ce qui souligne l'importance croissante des données", considère Sunrise. La baisse des clients prepaid s'explique notamment par les offres développées par la concurrence.

Le nombre d'abonnés à internet s'est étoffé de 6% ou 19'700 clients, cette catégorie atteignant un total de 348'500. L'offre télévisuelle a séduit 25'400 clients supplémentaires et regroupe 140'400 abonnés.

Les flux de trésorerie libres ("equity free cash flow") se sont améliorés entre janvier et mars, passant à 208 mio de 153 mio CHF.

Sunrise reconduit ses prévisions pour l'exercice en cours, à savoir des ventes comprises entre 1,89 mrd et 1,93 mrd CHF ainsi qu'un Ebitda ajusté entre 600 mio et 620 mio. Les dépenses d'investissement devraient atteindre 220 mio à 230 mio CHF et la charge fiscale se situer dans la fourchette 45-50 mio CHF.

La société prévoit de proposer aux actionnaires un dividende 3,24 et 3,36 CHF par action au titre de 2016, contre 3,00 CHF pour l'année dernière.

Dans le sillage de l'arrivée cette semaine du nouveau directeur général (CEO) Olaf Swantee, le comité exécutif a été réorganisé. Un nouvelle équipe, baptisée "Executive Leadership Team", présidera désormais aux destinées de Sunrise. L'opérateur a recruté à cet effet Françoise Clemes, future directrices des services, qui commencera son pensum le 1er juin, en provenance du britannique EE.

Elle remplacera Massimiliano Nunziata, qui deviendra chef de la direction des affaires. Timm Degenhardt restera en charge de la clientèle. Le directeur des finances (CFO) André Kraus est confirmé dans ses fonctions.

Karin Schmidt rejoindra également le directoire et assumera la responsabilité des ressources humaines. La titulaire du poste Marie-Claire Diemand quittera l'entreprise, afin de prendre un congé sabbatique. Nouvellement créé, le "bureau administratif" sera dirigé par Dominik Rubli et sera chargé du soutien stratégique du conseil d'administration et du comité exécutif.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."