Bilan

Sunrise étend son réseau à ultra haut débit

Sunrise accélère l'extension de la technologie LTE, qui offre une vitesse de débit de 100 Mbit/seconde.

Avec l'explosion des smartphones, tablettes et applications, la largeur de bande nécessaire croît exponentiellement, a souligné mardi Elmar Grasser, chef des opérations, devant la presse réunie au siège zurichois de Sunrise.

Crédits: Keystone

Sunrise accélère l'extension de la technologie LTE, qui offre une vitesse de débit de 100 Mbit/seconde. Le numéro deux helvétique des télécoms ambitionne de couvrir plus de 95% de la population d'ici la fin de l'année.

Avec l'explosion des smartphones, tablettes et applications, la largeur de bande nécessaire croît exponentiellement, a souligné mardi Elmar Grasser, chef des opérations, devant la presse réunie au siège zurichois de Sunrise. En l'espace de trois ans, l'opérateur a déjà investi plus d'un milliard de francs dans son infrastructure de réseau mobile.

Sur le front de l'ultra haut débit, Sunrise ambitionnait jusqu'ici une couverture ultra-rapide (en théorie jusqu'à 150 Mbit/s) pour 86% de la population. La société prévoit d'intensifier l'installation de microcellules 4G dans toute la Suisse. Elle va aussi pouvoir déployer plusieurs centaines de sites d'antennes 4G, notamment à Berne, à Genève et à Lausanne, a-t-elle indiqué.

LTE ADVANCED ENFIN

Cette année, Sunrise se prépare à introduire à son tour la norme LTE Advanced (LTE-A), encore appelée 4G+, qui offre à ses clients une vitesse de téléchargement atteignant 225 Mbit/s, a promis M. Grasser. Dans un premier temps, celle-ci sera disponible dans les grandes agglomérations.

Pour rappel, le numéro deux du secteur était le premier opérateur helvétique à présenter LTE Advanced l'an passé. Pour la proposer, il fallait toutefois encore patienter jusqu'à ce que suffisamment d'appareils compatibles se trouvent sur le marché.

Swisscom a annoncé à la mi-2014 l'introduction de la 4G+, avec des bandes passantes théoriques allant jusqu'à 300 Mbit/s. Le numéro trois Salt (ex-Orange) a déjà atteint à Berne ce débit maximal et vise d'autres villes d'ici la fin de l'année.

LA SUISSE PIONNIÈRE

LTE-A s'appuiera sur ladite "inter-site carrier aggregation". Cette toute nouvelle technologie permet à un terminal, comme un smartphone, d'être servi simultanément par deux antennes existantes. Le service dans la zone située entre les deux antennes s'en trouve renforcé, et surtout la vitesse de transfert des données.

Sunrise sera le premier à proposer cette nouveauté en Suisse, et partant, dans toute l'Europe, explique Elmar Grasser. Pour l'heure, elle se trouve en phase d'essais et devrait démarrer, cette année encore, dans la région zurichoise.

C'est Huawei, partenaire exclusif de Sunrise pour la téléphonie mobile depuis 2012, qui est derrière cette innovation, déjà en place à Hong Kong. S'il n'est pas le seul à y travailler, l'équipementier chinois est le plus avancé dans ce domaine, selon M. Grasser.

RETOURS EN TEMPS RÉEL

Dès le mois d'août, Sunrise lancera une application pour permettre à ses clients de lui faire parvenir directement retours et commentaires sur la qualité de son réseau mobile. Gratis pour les abonnés, ceux-ci pourront tester d'eux-mêmes la connexion ou la vitesse.

"Ces feedbacks sont pour nous très importants", relève le responsable des opérations. Selon le magazine spécialisé "Connect", Sunrise dispose du "meilleur réseau pour la téléphonie mobile", devant ses concurrents, se félicite M. Grasser.

L'an passé, l'opérateur a investi plus que jamais dans ses infrastructures de réseau mobile et fixe, LTE et fibre optique notamment. Soit au total 356 millions de francs. En 2015, les investissements devraient revenir à la "normale", soit entre 250 et 270 millions.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."