Bilan

Sunrise UPC va licencier près de 450 salariés d'ici fin 2022

Dans le cadre de la réduction de personnel annoncée en janvier suite à leur fusion, les groupes Sunrise et UPC prévoient de licencier environ 450 salariées d'ici la fin de l'année prochaine, ce qui correspond à 13,5% de l'effectif total de 3350 équivalents temps plein (ETP).

L'entreprise assure que la majeure partie des collaborateurs concernés par un licenciement cette année devrait être informée d'ici fin mai.

Crédits: Keystone

"Il y aura environ 300 licenciements pour l'année en cours et l'entreprise prévoit 150 licenciements en 2022", a fait savoir l'opérateur de télécommunications lundi dans un communiqué, précisant que quelque 150 postes supplémentaires seront supprimés dans le cadre de fluctuations naturelles d'ici fin 2022.

L'entreprise assure que la majeure partie des collaborateurs concernés par un licenciement cette année devrait être informée d'ici fin mai. "Nous prévoyons environ 200 suppressions de postes en 2022: 150 sous forme de licenciements principalement dans les secteurs Finance, IT et Technology et environ 50 liées à la rotation du personnel", poursuit le communiqué.

Un plan social élaboré avec le syndicat syndicom et deux représentations du personnel prévoit outre l'indemnisation financière des salariés touchés un programme de réinsertion professionnelle, ainsi que la mise à disposition d'un fonds de 2,5 millions de francs pour des "mesures transitoires individuelles".

Grâce aux mesures annoncées, l'entité fusionne espère "acquérir la structure et la flexibilité nécessaires pour se positionner en tant que champion national" de la branche.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."