Bilan

Sunrise: Ethos recommande le oui à l'augmentation de capital

La fondation genevoise Ethos, qui regroupe des caisses de pension et institutions suisses, juge que la proposition de Sunrise est conforme aux lignes directrices d'Ethos. Il a ainsi confirmé les informations parues dans Finanz und Wirtschaft.

Les actionnaires de Sunrise voteront le 23 octobre sur l'augmentation de capital ramenée à 2,8 milliards de francs. A l'origine, elle devait s'élever à 4,1 milliards.

Crédits: Keystone

La fondation genevoise Ethos se prononce en faveur de la reprise du câblo-opérateur UPC Suisse par Sunrise. Elle recommande aux actionnaires d'approuver l'augmentation de capital de 2,8 milliards de francs. Le directeur Vincent Kaufmann a confirmé cette position auprès d'AWP lundi.

L'organisation, qui regroupe des caisses de pension et institutions suisses, juge que la proposition de Sunrise est conforme aux lignes directrices d'Ethos. Il a ainsi confirmé les informations parues dans "Finanz und Wirtschaft". L'augmentation de capital proposée garantit des droits préférentiels de souscription et prévoit une compensation financières aux actionnaires qui ne sont pas en mesure d'y participer.

Avis d'équité

En outre, le conseil d'administration a publié un avis d'équité (Fairness Opinion) qui justifie le prix d'acquisition. La reprise permet également d'importantes synergies. Elle créerait un concurrent fort et indépendant au géant bleu Swisscom. De plus, la hausse de capital est moindre que prévu.

Sur le deuxième point à l'ordre du jour, Ethos soutient par ailleurs le non au retrait du président du conseil d'administration Peter Kurer. Le gestionnaire de fonds luxembourgeois Axxion a exigé le départ du président et de l'administrateur Jesper Ovesen lors de la prochaine assemblée générale extraordinaire de l'opérateur.

Les actionnaires de Sunrise voteront le 23 octobre sur l'augmentation de capital ramenée à 2,8 milliards de francs. A l'origine, elle devait s'élever à 4,1 milliards.

Malgré cela, les résistances sont encore nombreuses vis à vis de cette reprise. Chez Freenet, qui détient un quart des titres Sunrise, l'opposition est toujours d'actualité. L'actionnaire activiste allemand Active Ownership Capital (AOC) est aussi contre, jugeant le prix trop élevé. En revanche, Sunrise veut croire qu'une majorité de détenteurs d'actions approuveront le projet.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."