Bilan

Sulzer veut accélérer son programme "full potential"

Grâce au programme d'optimisation "Sulzer Full Potential", Sulzer compte se positionner de manière plus globale et intégrée notamment.

Sulzer anticipe actuellement un repli des investissements supérieur à un tiers jusqu'à 2017.

Crédits: Keystone

Le groupe industriel Sulzer prévoit d'accélérer la mise en oeuvre de son programme d'optimisation "Sulzer Full Potential" (SFP) lancé fin 2014. Grâce à ce programme, le conglomérat compte se positionner de manière plus globale et intégrée notamment. Il devra aussi aider l'entreprise à faire face aux défis du secteur des hydrocarbures et améliorer la rentabilité.

Lors de la publication des résultats annuels ce mercredi, Sulzer a quelque peu ajusté les objectifs de SFP: des économies d'environ 200 mio CHF sont maintenant visées contre 120 à 180 mio CHF annoncées préalablement. En outre entre 100 à 120 mio CHF de ces économies devraient être atteintes en 2016 et monter à 160-200 en 2017, indiquent les documents publiés lors de la conférence de bilan mercredi. En 2015, 36 mio CHF ont été économisés contre les 18 mio prévus.

De meilleurs approvisionnements devraient en grande partie soutenir ces économies. En outre, des améliorations au niveau opérationnel, la contraction des coûts administratifs de plus de 20% devraient y contribuer.

Les coûts de ce programme sont évalués entre 200-240 mio CHF dont 80 mio ont déjà été comptabilisés en 2015. L'exercice en cours absorbera 80 à 90 mio, et 2017 40 à 60 mio CHF.

Le secteur se consacrant aux marchés du pétrole et du gaz, contribuant à 50% aux recettes, a quelque peu mieux résisté aux difficultés grâce à un bon équilibre géographique, a souligné le groupe industriel. Les vents contraires se sont accumulés dans ce marché et Sulzer anticipe actuellement un repli des investissements supérieur à un tiers jusqu'à 2017.

Les autres secteurs d'activités dont l'énergie (16% des ventes), l'eau (13%) et l'industrie générale (21%) sont désignés comme robustes. L'entreprise prévoit pour l'énergie et l'industrie générale une stagnation mais l'eau devrait avancer en 2016. Le pétrole et le gaz reculeront fortement.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."