Bilan

Suisse-Allemagne: l'aéroport de Zurich point d'achoppement des deux pays

La Suisse défend, dans l'ensemble, bien ses intérêts dans les régions transfrontalières avec l'Allemagne. Mais le cas de l'aéroport de Zurich reste une exception dans ces relations de bon voisinage. Tels sont les constats d'un rapport adopté par le Conseil fédéral.

Dans la plupart des dossiers de transport transfrontalier, les deux Etats poursuivent les mêmes objectifs et leurs intérêts se rejoignent.

Crédits: DR

Le rapport répond à un postulat du conseiller aux Etats Ruedi Noser (PLR/ZH), demandant au gouvernement de dresser un état des lieux des relations avec l'Allemagne. Malgré les relations de bon voisinage, le Zurichois s'inquiétait d'une détérioration des liens avec le Bade-Wurtemberg, principal partenaire commercial de la Suisse.

Le postulat mettait notamment en avant le manque d'engagement des Allemands en faveur de l'aéroport de Zurich. La situation concernant l'aéroport, situé à 12 kilomètres de la frontière, reste confuse, reconnaît le Conseil fédéral dans ses conclusions publiées lundi.

Un accord a été trouvé en 2012. Il apporte des solutions. Mais à cause d'une forte opposition en Allemagne, il n'a toujours pas été soumis au Bundestag.

Plusieurs dossiers


Un autre dossier concernant le trafic aérien occupe les autorités depuis 2014. Une évaluation de la sécurité de l'exploitation de l'aéroport de Zurich a débouché sur un ensemble de mesures destinées à simplifier les procédures. Or, là aussi, l'Allemagne a mis son veto.

La Suisse n'a toutefois pas intérêt à lier le dossier de l'aéroport à des questions relevant d'autres domaines politiques. Elle attend que l'Allemagne accepte la simplification de ces routes aériennes, selon le rapport.

Pour le reste, la coopération et la coordination entre l'Allemagne et la Suisse fonctionnent très bien aux différents échelons, relève le rapport. Des liens étroits et des intérêts communs unissent les cantons, les arrondissements frontaliers et le Land de Bade-Wurtemberg.

Dans la plupart des dossiers de transport transfrontalier, les deux Etats poursuivent les mêmes objectifs et leurs intérêts se rejoignent. Ces dossiers concernent notamment l'aménagement du noeud ferroviaire de Bâle, l'électrification du tronçon entre Bâle et Schaffhouse ou l'aménagement de la ligne de la vallée du Rhin pour le transport de marchandises.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."