Bilan

Straumann acquiert une majorité dans T-Plus à Taiwan

Le fabricant bâlois d'implants dentaires va prendre le contrôle du Taïwanais T-Plus. Objectif: pénétrer le marché des implants non premium en Chine et en Asie.

Cette nouvelle marque est vue par Straumann comme le moyen de pénétrer un segment en croissance rapide en Asie.

Crédits: keystone

Le groupe suisse Straumann a signé des accords pour acquérir de nouvelles parts dans le fabricant taïwanais d'implants dentaires, a annoncé le Bâlois mercredi. Les actions seront achetées aux actionnaires existants, pour porter la participation de 49% à 60%. La transaction est soumise à l'approbation de la Commission d'investissement de Taïwan.

T-Plus développe des systèmes d'implants dentaires à prix attractif, vendus exclusivement par l'intermédiaire de distributeurs à Taïwan et en Chine. Cette nouvelle marque est vue par Straumann comme le moyen de pénétrer un segment en croissance rapide en Asie. Plus de 6 millions d'implants non premium y sont vendus chaque année, dont plus d'un tiers à faible coût, selon le communiqué.

Il y a deux ans, le Bâlois était aussi entré au capital de la marque française Anthogyr, qui fabrique des implants à destination de la Chine. Au premier semestre, Straumann a vu son chiffre d'affaires bondir d'un quart, pour atteindre 682 millions de francs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."