Bilan

Solar Impulse 2: un périple de plus de 40.000 km autour du monde

L'avion Solar Impulse 2, qui a atterri mardi à Abou Dhabi bouclant un périple autour du monde de plus de 40.000 kilomètres, avait quitté les Emirats arabes unis il y a plus d'un an et quatre mois.
  • 9 mars: Solar Impulse 2 entame à Abou Dhabi un tour du monde afin de promouvoir l'usage des énergies renouvelables.

    Crédits: AFP
  • 10 mars: Bertrand Piccard parcourt 1.465 km en un peu moins de 16 heures, pour rallier Ahmedabad, dans l'ouest de l'Inde.

    Crédits: AFP
  • 31 mars: Piccard se pose à l'aéroport de Chongqing en Chine au terme de 20 heures et demie de vol, au cours desquelles il affronte des températures extrêmes.

    Crédits: AFP
  • 31 mai: Après plusieurs reports dus à la météo, l'aéronef met le cap sur Hawaï mais il est contraint de se poser à Nagoya (Japon), à cause de mauvaises conditions climatiques. Il devra patienter près d'un mois.

    Crédits: AFP
  • 28 juin: SI2 se lance à l'assaut du Pacifique. André Borschberg accomplit une traversée historique, volant sans escale pendant près de cinq jours et cinq nuits pour atteindre Hawaï.

    Crédits: AFP
  • 21 avril 2016: Après une longue escale technique de 293 jours, SI2 reprend son tour du monde. Bertrand Piccard survole le Pacifique durant une soixantaine d'heures et se pose sans encombres au sud de San Francisco.

    Crédits: AFP
  • Début mai, l'appareil poursuit son voyage à travers les Etats-Unis, s'arrêtant à Phoenix, Tulsa, Dayton, Lehigh Valley et New York.

    Crédits: AFP
  • 20-23 juin: Première traversée de l'Atlantique d'un avion solaire. Bertrand Piccard se pose à Séville (Espagne) après 71 heures et 8 minutes de vol sans interruption.

    Crédits: AFP
  • 11-13 juillet: L'aéroplane survole la Méditerranée, traversant les espaces aériens de l'Algérie, la Tunisie, l'Italie, de Malte et de la Grèce, avant d'atterrir au Caire.

    Crédits: AFP
  • 24-26 juillet : Bertrand Piccard, aux commandes du SI2, survole la mer Rouge, puis l'Arabie saoudite, le Qatar et le Golfe avant de se poser à Abou Dhabi, le point de départ de l'avion solaire.

    Crédits: AFP

L'avion Solar Impulse 2, qui a atterri mardi à Abou Dhabi bouclant un périple autour du monde de plus de 40.000 kilomètres, avec le Soleil comme unique carburant, avait quitté les Emirats arabes unis il y a plus d'un an et quatre mois.

Cette circonvolution, à 8.500 mètres d'altitude au maximum, était prévue au départ pour durer cinq mois, dont 25 jours de vol effectif.

Les vols dans l'année 2015

- 9 mars: Solar Impulse 2, un appareil expérimental révolutionnaire fonctionnant grâce à des batteries emmagasinant l'énergie solaire, entame à Abou Dhabi un tour du monde afin de promouvoir l'usage des énergies renouvelables.

Lire aussi: L'avion Solar Impulse 2 a bouclé avec succès un tour du monde historique

Le Suisse André Borschberg, qui pilote le monoplace alternativement avec son compatriote Bertrand Piccard, atterrit 13 heures plus tard à Mascate, au sultanat d'Oman, après un vol de 400 km.

- 10 mars: Bertrand Piccard parcourt 1.465 km en un peu moins de 16 heures, pour rallier Ahmedabad, dans l'ouest de l'Inde.

Retardé à cause de formalités administratives, Solar Impulse repart le 18 pour une courte escale dans la ville sainte de Varanasi (Bénarès) puis atterrit deux jours plus tard à Mandalay, deuxième ville de Birmanie, après avoir bouclé en un temps record la quatrième étape.

Des conditions climatiques défavorables

- 31 mars: Piccard se pose à l'aéroport de Chongqing (sud-ouest de la Chine) au terme de 20 heures et demie de vol, au cours desquelles il affronte des températures extrêmes.

L'avion reste cloué au sol pendant trois semaines, en raison de conditions météorologiques défavorables. Durant cette escale, André Borschberg, souffrant d'un zona à l'oeil, est rapatrié en Suisse pour quelques jours. Le 21 avril, survol d'une bonne partie de la Chine, jusqu'à Nankin (est).

Lire aussi: Nestlé va exploiter son expérience avec Solar Impulse

- 31 mai: Après plusieurs reports dus à la météo, l'aéronef met le cap sur l'archipel américain d'Hawaï mais il est contraint de se poser à Nagoya (centre du Japon), à cause de mauvaises conditions climatiques. A nouveau, il devra patienter près d'un mois en raison de petits dégâts à un des ailerons mais surtout à cause d'un front nuageux infranchissable.

- Borschberg entre dans la légende -- 28 juin: SI2 se lance à l'assaut du Pacifique et accomplit une traversée historique, volant sans escale pendant près de cinq jours et cinq nuits pour atteindre Hawaï. André Borschberg parcourt 8.924 km en 117 heures et 52 minutes, à une vitesse moyenne de 61,19 km/h et bat largement le record mondial de vol en solitaire.

Alors qu'il a effectué un périple de 18.000 kilomètres, l'avion est immobilisé dans l'archipel durant 293 jours pour réparer des batteries endommagées par une chaleur excessive pendant sa dernière étape.

2016

- 21 avril: SI2 reprend son tour du monde après sa longue escale technique. Bertrand Piccard survole le Pacifique durant une soixantaine d'heures et se pose sans encombres à Moffett Airfield, au sud de San Francisco, une traversée périlleuse en raison de l'absence de sites proches d'atterrissage en cas d'urgence.

Début mai, l'appareil poursuit son voyage à travers les Etats-Unis, s'arrêtant à Phoenix (Arizona), Tulsa (Oklahoma), Dayton (Ohio), Lehigh Valley (Pennsylvanie) et New York.

- Premier vol transatlantique sans carburant -- 20-23 juin: Première traversée de l'Atlantique d'un avion solaire. Bertrand Piccard se pose à Séville (Espagne), achevant la 15e étape de son tour du monde, après 71 heures et 8 minutes de vol sans interruption.

- 11-13 juillet: L'aéroplane survole la Méditerranée, traversant les espaces aériens de l'Algérie, la Tunisie, l'Italie, de Malte et de la Grèce, avant d'atterrir au Caire.

Lire aussi: Solar Impulse 2 atterrit en Egypte

- 24-26 juillet : Bertrand Piccard, aux commandes du SI2, survole la mer Rouge, puis l'Arabie saoudite, le Qatar et le Golfe avant de se poser à Abou Dhabi, le point de départ de l'avion solaire.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."