Bilan

Skoda, de Volkswagen, renforce sa présence en Chine

Volkswagen, Skoda et SAIC (Shanghai Automotive Industry Corporation) ont signé un mémorandum prévoyant des investissements communs en Chine de 2 milliards d'euros sur cinq ans.

Le constructeur automobile tchèque Skoda Auto (groupe Volkswagen) a vendu en 2015 le total de 1.055.500 voitures, chiffre record dans son histoire.

Crédits: AFP

Le constructeur automobile tchèque Skoda Auto (groupe Volkswagen) va renforcer sa présence en Chine, aux termes d'un mémorandum d'entente avec le constructeur chinois SAIC Motor Corporation, signé mercredi en marge de la visite à Prague du président chinois, Xi Jinping.

Le document, signé par les dirigeants de Volkswagen, Skoda et SAIC (Shanghai Automotive Industry Corporation), prévoit des investissements communs en Chine de 2 milliards d'euros au cours des cinq années à venir.

Skoda Auto prendra aussi, sous réserve de l'approbation par les autorités chinoises, une participation dans la coentreprise SAIC Volkswagen Automotive Company, qui produit les voitures de marque Skoda pour le marché chinois.

Le plan commun prévoit notamment une extension de la gamme de modèles Skoda, ainsi que le développement dans le domaine des systèmes de propulsion alternatifs, de la numérisation de la mobilité et de la connectivité des véhicules.

"Grâce à l'accord signé aujourd'hui, nous allons renforcer la présence de notre marque sur le marché chinois, avec l'objectif de doubler nos livraisons d'ici à 2020", a déclaré le PDG de Skoda Auto, Bernhard Maier.

La Chine représente l'un des marchés clé pour le principal exportateur tchèque, qui a vendu en 2015 dans ce pays 281.700 unités, en hausse annuelle de 0,1%.

Skoda Auto a vendu en 2015 le total de 1.055.500 voitures, chiffre record dans son histoire. La société a aussi réalisé l'année dernière un bénéfice net record de 708 millions d'euros, en hausse de 6,5% comparé à 2014.

Le constructeur tchèque détient actuellement environ 1,4% du marché mondial.

L'industrie automobile est le principal moteur de l'économie tchèque, très dépendante des exportations, notamment vers les autres pays de l'Union européenne.

Outre le constructeur national Skoda Auto, la République tchèque accueille sur son sol des usines du sud-coréen Hyundai et du groupe TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile).

Une trentaine de contrats et mémorandums ont été signés mercredi dans différents domaines, à l'occasion d'un forum économique sino-tchèque à Prague, qui s'est tenu en présence des présidents des deux pays, Xi Jinping et Milos Zeman.

MM. Xi et Zeman avaient déjà signé la veille une déclaration sur le partenariat stratégique entre les deux pays, censé renforcer les investissements chinois en République tchèque.

Le chef de l'Etat chinois devait quitter Prague mercredi après-midi pour assister à partir de jeudi à un sommet sur la sécurité nucléaire aux Etats-Unis.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."