Bilan

Sika: la FINMA rejette le recours de la fondation Gates

La commission de la FINMA confirme l'applicabilité à la transaction entre Schenker Winkler Holding (SWH) et Saint-Gobain de la clause d'opting out figurant dans les statuts de Sika.

Des frais de procédures pour 45'000 CHF seront facturés à Sika, et SWH comme Saint-Gobain seront dédommagés, se réjouit SWH dans une première réaction. La fondation des héritiers souligne qu'il n'existe désormais plus de possibilité de recours sur ce point.

Crédits: AFP

La commission des offres publiques d'acquisition de l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) confirme en date du 4 mai l'applicabilité à la transaction entre Schenker Winkler Holding (SWH) et Saint-Gobain de la clause d'opting out figurant dans les statuts de Sika. Une première décision en ce sens de la Commission des offres publiques d'acquisition (COPA) avait été contestée par la fondation Bill & Melinda Gates ainsi que Cascade Investment, rappelle le communiqué publié lundi soir.

L'organe dédié de la FINMA estime ainsi que SWH, Saint-Gobain et d'éventuels autres protagonistes n'étaient pas tenus de présenter une offre publique aux autres propriétaires du fabricant de colles et chimiste du bâtiment.

Des frais de procédures pour 45'000 CHF seront facturés à Sika, et SWH comme Saint-Gobain seront dédommagés, se réjouit SWH dans une première réaction. La fondation des héritiers souligne qu'il n'existe désormais plus de possibilité de recours sur ce point.

Saint-Gobain a également accueilli la décision avec soulagement et déplore une nouvelle fois que la "tactique de temporisation de certains membres du conseil d'administration de Sika pour repousser la finalisation de la transaction n'a eu pour effet que de porter atteinte aux intérêts de tous les actionnaires".

La famille fondatrice a annoncé en décembre dernier la cession de ses actions et des droits de vote qui s'y rapportent au géant français des matériaux de construction pour 2,75 mrd CHF. Avec seulement 16% du capital, celui-ci détiendrait ainsi 52% des droits de vote de Sika et pourrait ainsi prendre le contrôle de l'ensemble de l'entreprise. La direction de Sika résiste depuis à cette prise de contrôle.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."