Bilan

SIG Combibloc a vu ses ventes progresser mais son bénéfice plonger

Le spécialiste des solutions d'emballage SIG Combibloc a vu ses ventes croître légèrement en 2020, tirant partie de sa diversification géographique. En revanche, son bénéfice net s'est nettement réduit, pénalisé par des dépréciations. Le fabricant schaffhousois proposera toutefois un dividende relevé de trois centimes.

Les résultats sont peu ou prou conformes aux attentes des analystes consultés par AWP.

Crédits: Keystone

SIG Combibloc a annoncé des ventes en hausse de 5,5% à taux de change constant à 1,8 milliard d'euros, selon un communiqué publié mardi. Pour Samuel Sigrist, le directeur général cité dans le document, la croissance reflète "la diversification géographique", renforcée par une nouvelle usine en Chine, désormais opérationnelle.

A taux de change constant, toutes les régions ont contribué à la croissance, tirées par une consommation accrue à domicile. Mais les zones Amériques et Asie-Pacifique (Apac) ont subi une baisse des recettes en raison des dépréciations sur le front des devises. Les confinements se sont fait sentir dans la région Apac, où la "consommation nomade" est importante.

Le résultat brut d'exploitation ajusté (Ebitda) a augmenté de 2,7% à 498 millions d'euros, quand la marge afférente est passée à 27,4% après 27,2%.

Le bénéfice net ajusté a gonflé de près de 7% à 232,3 millions d'euros, quand le bénéfice net a plongé de près de 35% à 68 millions en raison notamment de dépréciations liées à une usine en Nouvelle-Zélande, amenée à fermer, et de coûts liés "au remboursement anticipé des prêts dans le cadre du refinancement de la dette en juin 2020".

Le dividende sera proposé à 0,42 franc par action, contre 0,38 franc en 2019.

Les résultats sont peu ou prou conformes aux attentes des analystes consultés par AWP, à l'exception du bénéfice net pour lequel le consensus tablait sur 101 millions d'euros.

La direction table toujours à moyen terme sur une croissance des revenus de base dans le bas de la fourchette 4-6% à taux de change constant, en prenant compte de l'incertitude liée au Covid-19, et sur une marge Ebitda ajustée autour de 29%. Pour 2021, celle-ci est attendue entre 27 et 28%.

Lors de l'assemblée générale d'avril, Martine Snels sera proposée comme administratrice. La Belge dispose de plus de 20 ans d'expérience dans l'industrie alimentaire.

Vontobel met en exergue des résultats solides dans un environnement difficile, qui ont permis une hausse de 10% du dividende. Les coûts de restructuration de la fermeture de l'usine néo-zélandaise s'élèveront à 30 millions d'euros au premier semestre 2021. Pour Jean-Philippe Bertschy, la pandémie est susceptible de renforcer les besoins de sécurité alimentaire, ce qui est un point positif pour Sig Combibloc. Il note la croissance saine associée à l'amélioration de la rentabilité et à de solides liquidités. Les orientations 2021 sont rassurantes. Il confirme à hold.

Pour UBS, l'entreprise de Neuhausen am Rheinfall est en bonne voie pour connaître une autre bonne année en 2021.

A la Bourse, l'action SIG Combibloc a terminé en baisse de 10,1% à 19,96 francs, dans un SPI en baisse de 1,1%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."