Bilan

Siemens voit des opportunités en Iran

L'allemand Siemens voit des opportunités d'affaires en Iran, après l'accord sur le nucléaire et l'annonce d'une levée progressive des sanctions internationales.

Le patron de Siemens a souligné vouloir observer "dans le calme" l'évolution de la situation dans le pays et la levée des sanctions.

Crédits: DPA

Le conglomérat industriel allemand Siemens voit des opportunités d'affaires en Iran, après l'accord sur le nucléaire et l'annonce d'une levée progressive des sanctions internationales, mais ne veut pas précipiter son retour dans ce pays, a indiqué son patron, Joe Kaeser, à la chaîne bavaroise Bayerisches Fernsehen.

"Nous parlons de plus de 80 millions de personnes, qui ont besoin d'énergie, qui ont aussi naturellement besoin d'assistance en matière de santé, qui veulent remettre sur pied leur activité de pétrole et de gaz. Il y a ici des opportunités et des chances", a déclaré mardi soir Joe Kaeser, lors d'une émission appelée "Münchner Runde".

Actif aussi bien dans l'énergie, le transport que le matériel médical, le groupe de Munich (sud) avait une présence très ancienne en Iran, mais avait cessé de prendre de nouvelles commandes à partir de 2010 face aux sanctions internationales à l'encontre du pays.

Mais le patron de Siemens a souligné vouloir observer "dans le calme" l'évolution de la situation dans le pays et la levée des sanctions. "Je ne crois pas qu'on doive se précipiter", mais on parviendra "sûrement là-bas à trouver des solutions raisonnables", a affirmé Joe Kaeser.

Alors que le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel est rentré mardi d'une première visite en Iran, les constructeurs automobiles allemands, Volkswagen et Daimler ont également affirmé, dès la semaine dernière, envisager un retour dans ce pays.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."