Bilan

Siemens allonge la durée du travail pour contrer le franc fort

Siemens Building Technologies prend à son tour des mesures pour lutter contre l'appréciation du franc en allongeant la durée hebdomadaire de travail sur ses sites suisses de 40 heures à 45 heures.

La nouvelle règle, qui concerne quelque 1400 salariés fixes est limitée sur une période de 15 mois. La mesure ne s'applique pas aux apprentis ainsi qu'aux collaborateurs avec un salaire horaire et ceux actif dans le montage.

Crédits: Keystone

Siemens Building Technologies prend à son tour des mesures pour lutter contre l'appréciation du franc. L'unité du géant allemand Siemens active dans les techniques du bâtiment allonge la durée hebdomadaire de travail sur ses sites suisses de 40 heures à 45 heures. Elle sera ensuite réduite à 43 heures dès octobre.

La nouvelle règle, qui concerne quelque 1400 salariés fixes est limitée sur une période de 15 mois, a fait savoir jeudi Siemens dans un communiqué relayé vendredi dans les quotidiens alémaniques "Blick" et "Neue Luzerner Zeitung". La mesure ne s'applique pas aux apprentis ainsi qu'aux collaborateurs avec un salaire horaire et ceux actif dans le montage.

Pour ces derniers, Siemens indique envisager plusieurs options afin de trouver une solution assurant de manière durable la compétitivité de la production sur le site de Zoug. La direction de la société va pour sa part renoncer à 10 jours de vacances et une partie de ses bonus.

Siemens Building Technologies emploie au total 1900 personnes en Suisse. Les mesures ne concernent pas les quelque 3100 salariés des autres unités de Siemens en Suisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."