Bilan

Shell résilie un contrat avec Transocean avant terme

Transocean est à nouveau affecté par une résiliation anticipée de contrats. Le secteur pâtit des prix bas du pétrole et les analystes ne prévoient pas de renversement de tendance prochainement.

Transocean n'a pas donné les raisons pour lesquelles ces groupes résiliaient leur contrat prématurément. Des sociétés pétrolières ont toutefois annoncé ces derniers mois avoir réduit leurs investissements et gelé des projets en raison des baisses records des prix du pétrole.

Crédits: Keystone

Le prestataire de services pétroliers Transocean est à nouveau affecté par une résiliation anticipée de contrats. Après celle portant sur la location du navire de forage "Discoverer Americas" par Statoil, Shell annonce à son tour renoncer avant l'échéance prévue en 2017 à utiliser la plateforme de forage "Polar Pioneer". Le secteur pâtit des prix bas du pétrole et les analystes ne prévoient pas de renversement de tendance prochainement. A la Bourse, l'action perdait du terrain.

Le groupe mondial actif dans l'énergie et la pétrochimie Shell versera en dédommagements à Transocean une compensation sous forme de forfait unique qui inclut des "ajustements pour diminution de coûts opérationnels et démobilisation vers la Norvège", a-t-il annoncé lundi dans un communiqué. Les détails financiers n'ont pas été divulgués.

Transocean n'a pas donné les raisons pour lesquelles ces groupes résiliaient leur contrat prématurément. Des sociétés pétrolières ont toutefois annoncé ces derniers mois avoir réduit leurs investissements et gelé des projets en raison des baisses records des prix du pétrole.

Shell effectuait avec la plateforme "Polar Pioneer" des essais de forage sur les côtes d'Alaska, des opérations contestées par les activistes de Greenpeace, qui reprochaient au groupe de "piller les ressources de l'Arctique" et qui avaient fait grand bruit dans la presse.

Il y a environ dix jours, le groupe gazier et pétrolier norvégien Statoil annonçait qu'il résiliait également avant le terme prévu en mai 2016 à la location du navire de forage "Discoverer Americas". Un versement compensatoire à Transocean est également prévu dans ce cas, il devrait s'élever à la perte totale des revenus de location résiliés avant terme, selon un communiqué.

Au début de la semaine écoulée, le baril de brut Brent a plongé à 36,04 USD, soit à un niveau qu'il avait connu pour la dernière fois en 2004.

L'action Transocean a cédé du terrain tout au long de l'année. Actuellement, elle a perdu près de 30% et est la valeur la plus faible du SMI. Le 24 décembre, le titre a perdu 1,1% à Wall Street, alors que la Bourse suisse était fermée. Lundi à 10h09, le titre perdait en Suisse 0,93% à 12,78 CHF, dans un SMI quasi-stable (+0,01%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."