Bilan

Shell prévoit plus d'économies grâce à BG et pourrait quitter dix pays

Royal Dutch Shell prévoit des synergies de 4,5 milliards de dollars en 2018 dans le cadre du rachat rachat du producteur d'hydrocarbures BG Group.

Shell confirme qu'il va réduire ses dépenses pour s'adapter à l'environnement plus difficile pour l'ensemble du secteur, avec des investissements ramenés à 29 milliards de dollars en 2016.

Crédits: Reuters

Royal Dutch Shell a revu à la hausse mardi les économies qu'il attend du rachat du producteur d'hydrocarbures BG Group et a indiqué qu'il pourrait se retirer de 10 pays dans le cadre de son plan de cession d'actifs.

Le groupe pétrolier anglo-néerlandais prévoit désormais des synergies de 4,5 milliards de dollars avant impôt en 2018 dans le cadre de BG, soit 1 milliard de plus qu'annoncé initialement.

"L'intégration gagne de la vitesse et aujourd'hui nous nous attendons à plus de synergie, à un rythme plus rapide", a déclaré dans un communiqué le directeur général Ben van Beurden, en réponse au scepticisme de certains investisseurs sur l'opportunité de cette opération bouclée en février dans un environnement de faiblesse des cours du brut.

Les ventes d'actifs sont toujours attendues à 30 milliards de dollars pour la période 2016-18, mais Shell précise que son plan de cessions dépend essentiellement de la "valeur" des opérations et pas du calendrier.

"Nous avons identifié pour une vente jusqu'à 10% de la production de pétrole de Shell, avec la sortie de cinq à dix pays", indique le groupe.

Shell confirme qu'il va réduire ses dépenses pour s'adapter à l'environnement plus difficile pour l'ensemble du secteur, avec des investissements ramenés à 29 milliards de dollars en 2016.

Dans le cadre d'une journée destinée aux investisseurs, Shell indique que les forages en eau profonde et la chimie constituent ses priorités pour l'avenir immédiat, avec le gaz de schiste et les énergie nouvelles au-delà.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."