Bilan

Securitas embauche à tour de bras en France et en Belgique

Le numéro un européen des services de sécurité, le suédois Securitas, a fait appel à 800 gardiens supplémentaires en France, et 300 en Belgique, pour répondre à la demande.

Securitas France avait déjà connu un pic d'activité dans les deux à trois mois ayant suivi les attentats de janvier à Paris, mais moindre.

Crédits: AFP

Le numéro un européen des services de sécurité, le suédois Securitas, embauche rapidement pour répondre à la demande en France et en Belgique, a indiqué le patron du groupe dans la presse suédoise jeudi.

Ces derniers jours, Securitas a fait appel à 800 gardiens supplémentaires en France, et 300 en Belgique, a détaillé le directeur général Alf Göransson au quotidien économique Dagens Industri. Il n'a pas précisé avec quel type de contrats de travail.

"En France nous sommes environ 20.000 salariés, donc 800 gardiens en quelques jours, ce sont des renforts vraiment importants".

"Nous avons en principe mobilisé tous les gardiens que nous avions de disponibles en région parisienne, mais nous regardons si nous pouvons en prendre dans d'autres régions en France", a expliqué M. Göransson.

Securitas France avait déjà connu un pic d'activité dans les deux à trois mois ayant suivi les attentats de janvier à Paris, mais moindre. "Cette fois c'est clairement plus", a estimé le patron de Securitas.

Le groupe prévoit aussi une expansion dans son pays d'origine, la Suède ayant relevé mercredi son niveau d'alerte contre le terrorisme au deuxième cran le plus élevé. "Nous avons embauché 210 personnes rien qu'en septembre et octobre et prévoyons de devoir trouver 500 salariés de plus l'an prochain pour répondre à la demande".

Cette conjoncture se traduit dans les résultats de l'entreprise, qui table sur une hausse de 28% de son chiffre d'affaires cette année. Dans ses résultats du troisième trimestre publiés début novembre, il soulignait aussi que la France était l'un des pays où sa rentabilité avait le plus progressé.

L'action Securitas, qui avait déjà gagné quelque 8% sur les trois premiers jours de la semaine à la Bourse de Stockholm, était en hausse de 1,5% un quart d'heure après l'ouverture.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."