Bilan

Schindler a presque doublé son bénéfice net en 2014

Le fabricant d'ascenseurs a enregistré l'année dernière un bénéfice de 902 millions de francs. Le dividende est relevé de 2,20 à 3,20 francs.

Le groupe a réglé un nouvel amortissement sur sa participation dans le coréen Hyundai Elevator de 40 millions de francs, nettement moins sévère que les 219 millions consentis un an plus tôt.

Crédits: Keystone

Schindler a pratiquement multiplié par deux son bénéfice net l'an dernier, à 902 mio CHF, en raison notamment d'amortissements importants l'année précédente. Hors effets non-récurrents, les gains ont atteint 740 mio CHF. Le conseil d'administration propose aux actionnaires le versement d'un dividende de 3,20 CHF par titre, contre 2,20 CHF un an plus tôt.

La rémunération proposée aux actionnaires au titre de l'exercice 2014 se compose d'un dividende ordinaire inchangé de 2,20 CHF par action ou bon de participation, assorti d'une prime de 1,00 CHF.

L'excédent d'exploitation (EBIT) a gagné 4% à 932 mio CHF. Ajusté d'effets exceptionnels, la progression s'élève à 27%.

Les revenus ont crû de 4,9% à 9,25 mrd CHF, précise vendredi le fabricant d'ascenseurs et d'escaliers mécaniques dans son rapport. Les entrées de commandes ont accéléré de 5,5% et le carnet idoine s'est étoffé de 15,4% à 9,26 mio CHF. Au cours du dernier trimestre, les nouveaux ordres ont gagné 13,9% sur un an et les ventes 9,5%.

Entrées de commandes et excédent d'exploitation dépassent de peu les anticipations des analystes, tandis que le chiffre d'affaires s'inscrit légèrement en deçà. L'évolution du bénéfice net déçoit sensiblement.

HYUNDAI PÈSE MOINS LOURD

Le groupe a épongé un nouvel amortissement sur sa participation dans le coréen Hyundai Elevator de 40 mio CHF, nettement moins sévère que les 219 mio CHF consentis un an plus tôt. Au quatrième trimestre, Schindler s'est également acquitté d'un amortissement de 21 mio CHF sur du capital immatériel.

La cession du projet de développement de Mall of Switzerland et la réévaluation de la participation majoritaire dans XJ-Schindler ont apporté une contribution exceptionnelle de 206 mio CHF.

Le marché asiatique a une nouvelle fois assuré le gros de la croissance, tiré par la Chine, l'Inde et l'Asie du sud-est. Les Etats-Unis ont apporté une contribution non négligeable, tandis que le Vieux continent n'a affiché qu'une modeste progression.

Pour l'année en cours, la direction anticipe un impact négatif des effets de changes sur les ventes de l'ordre de 10% pour un taux de change EUR/CHF de 1,03 et de 0,90 pour l'USD/CHF. La croissance devrait atteindre 7% à 9% en monnaies locales. Des objectifs plus précis seront publiés parallèlement aux résultats sur six mois du groupe.

Le directeur financier (CFO) Erich Ammann s'attend à un impact sur la marge d'exploitation (EBIT) de 30 à 50 points de base.

Le groupe entend poursuivre l'accroissement de ses capacités de production en Asie, assure le directeur général (CEO) Silvio Napoli. Schindler a réalisé en 2014 quelque 29% de son chiffre d'affaires en Inde, contre seulement 15% il y a dix ans. A l'inverse, la part de l'Europe n'a cessé de reculer sur la période à 43%, contre 56% précédemment. Le Vieux continent continue de croître, mais plus lentement que l'Asie.

Le patron ne table plus que sur une croissance à un chiffre sur le marché des ascenseurs et des escaliers roulants en Chine. Des relais de croissance se trouvent dans d'autres pays asiatiques, notamment l'Inde et l'Indonésie.

PRÉCISIONS REQUISES SUR LES AMBITIONS

Vontobel relève que Schindler est nettement plus optimiste que son concurrent finlandais Kone sur leurs progressions respectives en Chine. La banque note toutefois que les ventes en 2015 risquent de stagner sous l'effet du franc fort. Kepler Cheuvreux et UBS misent même sur un léger tassement.

Déçue par l'absence de prévisions de bénéfice pour l'année en cours, la Banque cantonale de Zurich (ZKB) compte sur la conférence pour analystes pour lever un coin du voile sur la marge bénéficiaire attendue. L'établissement anticipe pour sa part un excédent d'exploitation de 10,4%.

Baader Helvea confirme sa recommandation d'achat pour le bon de participation. Kepler Cheuvreux, UBS, la ZKB et Vontobel campent sur leur neutralité. Ce dernier place toutefois l'objectif de cours de 130 CHF en révision positive.

A 13h30, le bon de participation Schindler grimpait de 3,3% et caracolait en tête d'un SLI en progression de 0,45%.

L'administrateur Hubertus von Grünberg a averti ses pairs qu'il ne se représentera pas pour un nouveau mandat lors de l'assemblée générale du 20 mars, en raison de son âge. L'organe de surveillance proposera pour le remplacer la candidature de Patricia Bula.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."