Bilan

Schaffner table sur une accélération au 2e semestre (CEO)

Le fabricant de composants électroniques Schaffner, après avoir fortement rebondi au premier semestre de son exercice décalé, table sur une nouvelle accélération en seconde partie d'année malgré les difficultés d'approvisionnement en microprocesseurs, a indiqué à AWP le directeur général Marc Aeschlimann.

Schaffner est parvenu à améliorer sa rentabilité opérationnelle et nette sur les six premiers mois de son exercice décalé 2020/21, clos fin mars.

Crédits: Keystone

"La reprise d'activité dans la division EMV devrait accélérer et la branche Automotive maintenir son solide niveau", a dit le patron. Ce dernier s'attend dans son coeur de métier à une croissance d'environ 15% sur l'ensemble de l'exercice.

Les difficultés mondiales d'approvisionnement en composants électroniques et microprocesseurs touchent Schaffner à différents niveaux. "L'impact le plus important concerne le volume de commandes de nos clients dans l'industrie automobile. Mais cela se limite actuellement à des plateformes de modèles spécifiques et à certaines régions", a-t-il nuancé.

Les délais se sont aussi rallongés auprès des fournisseurs de Schaffner pour certains produits faisant appel à des semi-conducteurs comme les filtres actifs.

Schaffner est parvenu à améliorer sa rentabilité opérationnelle et nette sur les six premiers mois de son exercice décalé 2020/21, clos fin mars. Les nouvelles commandes ont grimpé de 4,1% à 95 millions de francs et les ventes de 2,4% à 88,1 millions. La société a également fait état d'une rentabilité en nette hausse, le résultat opérationnel (Ebit) ayant été multiplié par dix à 7 millions de francs.

Début mai, l'industriel soleurois s'était dit confiant quant à la reprise de l'économie, estimant que la tendance positive devrait se poursuivre sur les marchés clés au second semestre. Il mise sur des ventes d'au moins 170 millions de francs pour l'exercice complet, après 171,1 millions en 2019/20.

La marge opérationnelle (Ebit) devrait quant à elle s'établir entre 8% et 10%, a précisé M. Aeschlimann. Après la vente de la division peu rentable Power Magnetics, les objectifs du groupe doivent être ajustés. Des acquisitions sont également envisageables.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."