Bilan

Salt poursuit son "optimisation"

Le directeur général de Salt Andreas Schönenberger a affirmé que le groupe, qui a procédé à plusieurs coupes dans ses effectifs, poursuivait "l'optimisation" de son activité.

"Salt doit sans cesse s'adapter au marché et nous continuons à optimiser notre structure", a indiqué M. Schönenberger.

Crédits: Keystone

L'opérateur Salt, qui a procédé à plusieurs coupes dans ses effectifs, poursuit "l'optimisation" de son activité, a affirmé le directeur général (CEO) Andreas Schönenberger dans un entretien au journal "Le Temps" de mardi.

"Le marché de la téléphonie mobile est devenu nettement plus dynamique et plus compétitif. Comme toute entreprise, Salt doit sans cesse s'adapter au marché et nous continuons à optimiser notre structure", a indiqué M. Schönenberger.

L'opérateur, propriété du Français Xavier Niel, a toutefois souligné avoir "engagé 35 résidents suisses cette année à Renens", a précisé le patron.

Revenant sur les coupes effectuées ces deux dernières années, M. Schönenberger a expliqué qu'elles permettaient "de standardiser nos processus et d'être plus efficace". L'entreprise a notamment supprimé "des postes redondants".

Le prestataire de services de télécommunication Mobilezone avait révélé en août que le contrat avec Salt n'avait pas été renouvelé. Pour le patron de Salt, l'opérateur a revu sa stratégie de distribution "en mettant l'accent sur nos canaux directs" avec 85 magasins et la vente des produits et services sur internet.

Au deuxième trimestre, Salt est parvenu à améliorer sa rentabilité, le résultat brut ajusté (Ebitda) progressant de 8% à 107 mio CHF. Le chiffre d'affaires a par contre reculé de 15% sur un an à 272 mio.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."