Bilan

Salt améliore sa rentabilité malgré des ventes en repli

La société Salt, propriété de l'investisseur français Xavier Niel, a perdu au premier semestre 119'000 clients, majoritairement dans le segment prépayé.

Le chiffre d'affaires de Salt a quant à lui reculé de 15% sur un an à 272 millions.

Crédits: Keystone

L'opérateur Salt est parvenu à améliorer sa rentabilité au deuxième trimestre, le résultat brut ajusté (Ebitda) progressant de 8% à 107 mio CHF, ont indiqué lundi plusieurs analystes dans leurs notes. Le chiffre d'affaires a quant à lui reculé de 15% sur un an à 272 mio.

Au premier trimestre, les recettes s'étaient déjà repliées de 13%. La société, propriété de l'investisseur français Xavier Niel, ne publie pas officiellement de résultat trimestriel mais informe uniquement ses investisseurs.

Selon Deutsche Bank, ces résultats démontrent que l'opérateur se concentre plus sur les marges que sur les volumes. L'amélioration de la rentabilité provient essentiellement des réductions de coûts, selon l'établissement.

Salt a perdu au premier semestre 119'000 clients, majoritairement dans le segment prépayé, a estimé Berenberg. Le nombre d'abonnés a par contre crû de 18'000 clients.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."