Bilan

Saab finalise la vente de 36 avions Gripen au Brésil

Le groupe suédois d'armement et d'aéronautique Saab a finalisé la vente de 36 avions Gripen NG au Brésil pour 4,28 milliards d'euros et engagé une coopération industrielle.

Le Brésil sera, avec la Suède, le premier à utiliser la nouvelle génération de Gripen.

Crédits: DR

Le groupe suédois d'armement et d'aéronautique Saab a annoncé lundi avoir finalisé la vente de 36 avions Gripen NG au Brésil pour 4,28 mrd EUR (5,2 mrd CHF) et engagé une coopération industrielle, avec notamment un transfert de compétence pendant dix ans.

"Nous sommes fiers d'être aux côtés du Brésil au sein de ce programme important", s'est félicité le président de Saab, Marcus Wallenberg, dans un communiqué.

Le NG avait été sélectionné en décembre.

"Le contrat avec le Brésil confirme que le Gripen est le système d'avion de combat le plus capable et le plus moderne", s'est réjoui le directeur général du groupe, Håkan Buskhe.

Le Brésil sera, avec la Suède, le premier à utiliser la nouvelle génération de Gripen.

Le contrat, qui porte sur 28 avions une place et huit avions deux places, devrait entrer en vigueur lors de la première moitié de l'année 2015. Les appareils devraient être livrés au Brésil entre 2019 et 2024.

Il s'agit d'une bonne nouvelle pour le constructeur suédois après l'annulation en mai par les électeurs suisses et contre l'avis de leur gouvernement d'une commande de 22 appareils, d'un autre modèle.

Grâce à la signature de ce contrat, l'"avenir industriel et opérationnel du Gripen est assuré au moins jusqu'en 2050", a précisé le communiqué.

Le Gripen est actuellement utilisé par les aviations suédoise, tchèque, hongroise, sud-africaine et thaïlandaise.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."