Bilan

RSE (Edition 09/12/2020)

RSE (Edition 09/12/2020)

CA Indosuez (Suisse) respecte l’égalité salariale

Certification CA Indosuez (Switzerland) vient d’obtenir la certification «Fair-ON-Pay+» qui atteste du respect de l’égalité salariale entre ses employées et ses employés, conformément aux directives fédérales en vigueur. La banque rejoint ainsi le cercle des quelques établissements bancaires privés suisses répondant aux exigences de ce label certifié par SGS à la suite de la révision de la Loi sur l’égalité en juillet 2020.

Cette reconnaissance s’ajoute à une série d’actions menées par la banque en faveur de la mixité dans le cadre de son projet d’entreprise «Crescendo 2022», dont la récente publication d’une charte de l’égalité des chances qui vise à favoriser la diversité au sein du groupe et à prévenir toute forme de discrimination. Conformément aux engagements du groupe Indosuez, la rémunération, lors de l’embauche ou tout au long de la carrière du collaborateur, est fixée selon des critères objectifs tels que le niveau de qualification et d’expérience, les responsabilités confiées, la contribution aux résultats, ainsi que les niveaux pratiqués sur le marché du travail. «En tant que vecteur de l’intelligence collective et source de performance reconnue, la mixité fait désormais l’objet d’un plan d’actions dédié au sein de notre banque», souligne Jean-François Deroche, CEO de CA Indosuez (Switzerland). «Cette certification concrétise d’importants travaux menés ces dernières années pour construire un modèle de rémunération solide, compétitif, axé sur les compétences et la performance, tout en assurant un salaire égal à fonction égale», précise Aline Kleinfercher, responsable des ressources humaines.


Mondaine atteint la neutralité carbone

Environnement La PME suisse, qui possède et développe quatre marques horlogères (Luminox, Mondaine, M+Watch et Pierre Cardin), annonce avoir atteint en 2020 la neutralité carbone. Un succès lié en grande partie à l’installation d’un important système photovoltaïque à l’automne 2019 sur le toit de l’usine de Soleure, mais aussi atteint grâce à l’utilisation d’électricité d’origine hydraulique au siège, à la réduction du poids et des dimensions de ses emballages et à l’utilisation de matériaux écologiques pour les emballages, boîtiers et bracelets. Par ailleurs, une part des recettes est redistribuée à des OBNL (organismes à but non lucratif) à vocation environnementale et sociale tels que Fairventures Worldwide ou Water for Water.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN DE 2019 A 2021

Lui écrire

Serge Guertchakoff a été rédacteur en chef de Bilan de 2019 à 2021, et est l'auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin 2019, avant de céder la place à Julien de Weck à l'été 2021.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."