Bilan

Romande Energie dopé en 2020 par ses participations

Romande Energie a connu un exercice 2020 fructueux, voyant ses recettes et ses indicateurs de rentabilité s'étoffer fortement malgré l'impact financier de la crise. L'énergéticien morgien a profité d'un effet unique, une vente immobilière, et a pu compter cette année sur la performance des participations dans EOS et Alpiq.

Le bénéfice net s'est inscrit à 86,7 millions de francs, plus que doublé par rapport aux 36,4 millions de 2019.

Crédits: Keystone

Le chiffre d'affaires s'est étoffé de 9% à 569,3 millions de francs, dopé par les activités françaises, l'unité Solutions énergie et le développement des chauffages à distance en Suisse romande, indique jeudi le groupe. Les revenus ont également été portés par la vente de parcelles immobilières sur le site de Morges. La pandémie a principalement affecté l'unité dévolue aux services.

L'énergie vendue a atteint 2957 gigawattheures, ce qui représente une poussée de près de 15%, selon les indications du communiqué.

Les efforts de recrutement pour les unités Réseaux et Services ont pesé sur les charges, alourdies de 3%. L'effectif total dépassait 1000 personnes à fin décembre.

Dividende stable


La cession des parcelles a influencé favorablement le résultat avant intérêts et impôts (Ebit), gonflé de 18% à 76,6 millions de francs, pour une marge afférente améliorée d'un point de pourcentage à 13%. Romande Energie chiffre à 3 millions de francs l'impact de la crise sur l'Ebit. Apuré de tous les effets exceptionnels, cet indicateur affiche un recul de 6% à 61 millions.

Le bénéfice net s'est inscrit à 86,7 millions de francs, plus que doublé par rapport aux 36,4 millions de 2019.

Ce résultat est imputable aux participations, dont les gains liés représentent un apport de 23,2 millions de francs, dont 20 millions uniquement pour EOS Holding, structure actionnaire d'Alpiq. En 2019, ces sociétés avaient plombé la performance.

Le conseil d'administration propose le versement d'un dividende stable de 36 francs par action.

Dans son communiqué, l'énergéticien basé à Morges revendique des investissements dans les énergies renouvelables à hauteur de 124 millions de francs, en hausse de 10%, à un niveau qualifié de record. Le total de montants injectés par le groupe dans des projets d'élève à 210 millions, bien davantage que les 123 millions de 2019. Le flux de trésorerie opérationnel a atteint 139 millions de francs.

En l'absence des effets extraordinaires qui ont dopé le résultat l'année dernière, la direction s'attend à un Ebit en recul en 2021, tiré vers le bas par un contexte difficile lié à la pandémie de Covid-19.

A 09h23, l'action Romande Energie prenait 0,4% à 1300 francs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."