Bilan

Roche se renforce dans la franchise contre le cancer du poumon aux Etats-Unis

Roche a obtenu de l'Autorité sanitaire américaine (FDA) l'homologation de l'anti-cancéreux Gavreto (pralsetinib) pour le traitement chez l'adulte d'un certain type de cancer du poumon. La multinationale avait mis mi-juillet 675 millions de dollars (616 millions de francs) sur la table pour le droit de co-développer et co-commercialiser le pralsetinib du laboratoire massachussetais Blueprinte Medicines.

Le Gavreto sera commercialisé outre-Atlantique conjointement par la filiale autochtone de Roche, Genentech, ainsi que par Blueprint Medicines.

Crédits: Keystone

Le feu vert conditionnel concerne l'indication contre le cancer du poumon non à petites cellules (NSCC) métastatique, présentant une fusion du gène RET. La décision a été adoptée au terme d'une procédure accélérée, sur la base des résultats de l'étude de phase I/II Arrow, précise un communiqué diffusé au cours du week-end. Un volet de recherches confirmatoire devra encore être mené pour entériner cette autorisation.

La FDA a aussi décidé de traiter en procédure accélérée la demande d'homologation du produit pour le traitement de deux types de cancers de la thyroïde, présentant aussi une fusion du gène RET.

Le Gavreto sera commercialisé outre-Atlantique conjointement par la filiale autochtone de Roche, Genentech, ainsi que par Blueprint Medicines. Roche dispose par ailleurs des droits de distribution sur le reste de la planète, Chine et Taiwan exceptés.

Si les indications envisagées pour le Gavreto sont plutôt restreintes, Roche devrait pouvoir fixer des tarifs élevés pour ce médicament, avance la Banque cantonale de Zurich dans un commentaire lundi. L'établissement devise le potentiel de revenus annuels à 800 millions de francs et salue au passage une nouvelle inattendue.

Vontobel également applaudit une bonne nouvelle pour les patients, mais souligne que le partage des gains avec Blueprint et la concurrence du Retevmo d'Eli Lilly risquent de brider la contribution du Gavreto aux affaires de Roche. La banque de gestion plafonne à 60 millions de dollars son estimation de recettes annuelles aux Etats-Unis, auxquelles pourront s'ajouter jusqu'à 100 millions dans le reste du monde.

A 09h54, le bon de jouissance Roche s'appréciait de 0,7% à 319,55 francs, à la traîne d'un SMI en hausse de 0,99%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."