Bilan

Richemont pourra agrandir son siège genevois

Le Grand Conseil genevois a accepté de modifier les limites de zones pour permettre au groupe de luxe de construire 13'000 m2 supplémentaires de bureaux.

La majorité des députés a été sensible au fait que l'extension du siège de Richemont est synonyme de création d'emplois.

Crédits: keystone

Richemont International SA pourra agrandir son siège de Bellevue (GE). Le Grand Conseil genevois a accepté de modifier les limites de zones pour permettre à la société de construire 13'000 m2 supplémentaires de bureaux. Les arbres remarquables et les bâtiments patrimoniaux seront préservés.

Jeudi soir, la majorité des députés a été sensible au fait que l'extension du siège de Richemont est synonyme de création d'emplois. Elle a aussi estimé que cet agrandissement se fait à proximité des transports publics, dans un secteur soumis au bruit des avions et est conforme au développement du centre de la commune de Bellevue.

Lire aussiNouveau patron pour Richemont

La socialiste Caroline Marti, rapporteuse de minorité, s'est opposée à une modification de zone contraire au Plan directeur cantonal 2030. "Les mêmes règles doivent s'appliquer à tous. Ce cas pourrait faire jurisprudence", a-t-elle mis en garde. De plus, le canton connaît une suroffre de bureaux vides et une pénurie de logements. Elle a été suivie par Ensemble à Gauche, tandis que le PS s'est abstenu. 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."