Bilan

Rexel: perte nette de 440 millions d'euros au 1er semestre

Le groupe de distribution de matériel électrique Rexel a accusé une perte nette de 439,8 millions d'euros au premier semestre, principalement liée à une dépréciation reflétant la baisse des volumes de ventes dans le contexte du Covid-19.

Rexel a souligné la bonne tenue des ventes numériques qui ont atteint 21% du chiffre d'affaires au premier semestre, et même 31% en Europe.

Crédits: DR

Le chiffre d'affaires a ainsi reculé sur la période de 11% à 6 milliards d'euros, selon des résultats publiés mardi.

Le résultat net récurrent (hors éléments exceptionnels) est positif de 82,5 millions d'euros sur le premier semestre, mais divisé par deux par rapport à l'année précédente, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Les ventes du deuxième trimestre ont baissé de 19,1% à 2,8 milliards d'euros, "reflétant l'impact du confinement (...) avec une amélioration progressive depuis mi-avril", après un point bas dans la première quinzaine d'avril, a précisé le groupe.

Rexel observe une "reprise graduelle en Europe et dans le Pacifique, tandis que l'Amérique du Nord accuse un retard".

En données comparables et à nombre de jours constant, la baisse du chiffre d'affaires du deuxième trimestre est de 17,7%.

Mais sur les deux premières semaines de juillet, le recul des ventes a été limité à 5,6% en données comparables et à nombre de jours constant, a précisé le groupe.

"Cette reprise graduelle est largement soutenue par le marché résidentiel" alors que "l'industrie a été plus touchée avec des baisses fortes et durables dans des secteurs comme l'automobile, l'aéronautique et le pétrole et gaz", a expliqué le directeur général de Rexel Patrick Berard, lors d'une conférence téléphonique.

Rexel a souligné la bonne tenue des ventes numériques qui ont atteint 21% du chiffre d'affaires au premier semestre, et même 31% en Europe. Le numérique est un axe majeur de développement pour le groupe.

M. Berard a mis l'accent sur "des ventes et une profitabilité résilientes" et un "solide free cash-flow" (génération de liquidités), qui montrent la "capacité (du groupe) à s'adapter et à faire face à un environnement économique difficile".

Rexel a maintenu la suspension de ses objectifs financiers compte tenu de "l'incertitude tant sur la forme que le délai de la reprise".

Malgré les signes de reprise depuis la mi-avril, le groupe souligne que l'environnement reste "volatil" et la visibilité "faible" sur le deuxième semestre 2020 et sur 2021.

A la Bourse de Paris vers 09H55 (07H55 GMT), l'action Rexel perdait 4,83% à 10,84 euros dans un marché en repli de 0,37%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."