Bilan

Résultats en hausse pour Temenos

Le fabriquant genevois de logiciels bancaires a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 467,8 millions de dollars, en hausse de 3,9% par rapport à 2012. Temenos a par ailleurs décroché un contrat important auprès de la première banque du Venezuela.

Le bénéfice net 2013 de Temenos se chiffre à 68,2 millions de dollars, soit presque trois fois plus qu'en 2012 (24,2 millions de dollars). Le CEO David Arnott se dit "très satisfait de l'évolution des affaires en 2013".

Crédits: DR

Le fabricant de logiciels bancaires Temenos a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 467,8 mio USD, contre 450,3 mio USD en 2012. Les recettes de licences ont atteint 142,6 mio USD (125,1 mio USD en 2012), l'EBIT non-IFRS s'est établi à 112,8 (85,5) mio USD, a indiqué la société genevoise mardi après la clôture. Le bénéfice net ressort à 68,2 (24,2) mio USD. Le dividende proposé est relevé à 0,35 (0,28) CHF par action. Temenos a par ailleurs décroché un contrat important auprès de la première banque du Venezuela.

"Je suis très satisfait de l'évolution des affaires en 2013", a déclaré le CEO David Arnott, mardi soir en téléconférence de presse. Chaque trimestre a été supérieur au précédent, a-t-il ajouté. Rien qu'au 4e trimestre, l'entreprise a gagné 14 nouveaux clients. Sur l'ensemble de 2013, ce sont 33 nouveaux clients qui ont fait confiance à Temenos. "Nous avons gagné des parts de marché", a affirmé le directeur général, sans autre précision.

A l'exception du chiffres d'affaires, pratiquement conforme aux attentes, les résultats publiés sont supérieurs aux prévisions des analystes du consensus AWP. Ceux-ci tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 468,2 mio USD, des recettes de licences de 136,1 mio USD, un EBIT non-IFRS de 109,7 mio USD et un bénéfice net de 63,7 mio USD.

M. Arnott a relevé que 2014 a bien débuté. Il a notamment mentionné la conclusion d'un contrat avec la première banque du Venezuela. L'ensemble de l'exercice 2014 s'annonce bien. La direction table sur une croissance de 5% à 10% du chiffre d'affaires (non-IFRS), ce qui correspondrait à des ventes annuelles de 491 à 515 mio USD. Un tel taux de croissance serait supérieur à l'objectif moyen terme de 5%.

CONTRAT AU VENEZUELA

Les recettes de licences sont attendues en hausse de 10% à 15%, entre 152 et 158 mio USD. L'EBIT non-IFRS devrait être compris entre 123 et 129 mio USD, soit une marge correspondante de 25,1%.

Temenos a par ailleurs annoncé avoir obtenu un contrat de la banque vénézuélienne Banesco Grupo Financiero Internacional, pour y implanter une suite logicielle, dont le T24. Les retombées financières de la commande n'ont pas été précisées.

Banesco est la première banque du Venezuela, avec plus de 30 mrd USD de masse sous gestion et quelque 6 millions de clients. Elle vient de racheter la banque espagnole NCG Banco.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."