Bilan

Rakuten dopé par les activités en ligne au 2e trimestre

Rakuten est sorti du rouge au deuxième trimestre 2020, grâce notamment à une activité robuste de la plupart de ses services en ligne au Japon durant la pandémie de Covid-19, et a confirmé son objectif annuel d'une croissance opérationnelle "à deux chiffres".

Rakuten continue à souffrir des investissements réalisés pour le lancement de ses offres de téléphonie mobile au Japon, en tant qu'opérateur disposant désormais de son propre réseau 4G.

Crédits: DR Rakuten

Sur la période avril-juin, le groupe japonais a annoncé un petit bénéfice net de 7,8 milliards de yens (67,1 millions de francs au cours actuel), contre une perte nette de 4,7 milliards de yens à la même période un an plus tôt.

Rakuten continue à souffrir des investissements réalisés pour le lancement de ses offres de téléphonie mobile au Japon, en tant qu'opérateur disposant désormais de son propre réseau 4G. Son offre 5G doit, elle, être lancée à l'automne.

Son bénéfice opérationnel s'est chiffré à 3,33 milliards de yens sur le trimestre écoulé (comparé à une perte opérationnelle de 1,8 milliard de yens un an plus tôt) grâce à la finalisation de la vente de la librairie en ligne OverDrive, qu'il avait acquise en 2015.

Ses ventes sur la période se sont, quant à elles, établies à 347,3 milliards de yens (2,86 milliards de francs), une nette hausse de 13,4% sur un an.

Elles ont notamment bénéficié d'une activité de commerce en ligne au Japon en hausse de 15,2% sur un an, malgré un déclin de ses activités de voyagiste et dans les événements sportifs à cause de la pandémie.

Pour l'ensemble de l'exercice 2020, Rakuten a confirmé ses prévisions d'une "croissance à deux chiffres" de son résultat opérationnel, sans toutefois prendre en compte la contribution de ses actifs financiers, "dont les résultats sont fortement touchés par les conditions sur les marchés boursiers", selon un communiqué.

Il s'attend à une poursuite de la croissance dans la plupart de ses services en ligne cette année, tout en anticipant un recul dans ceux liés au tourisme et au sport.

Par ailleurs, le groupe n'a pas offert de dividende intérimaire pour la fin de son premier semestre et n'a pas livré de prévision à ce titre sur la seconde partie de l'exercice.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."