Bilan

Raiffeisen: les ambitions nationales d’une banque retail

Le groupe Raiffeisen poursuit sa mue, à coup de fusions régionales et de numérisation. Analyse.

La banque Raiffeisen du Gros-de-Vaud (nouveau bâtiment inauguré à Echallens en 2020).

Crédits: DR

Le 9 avril, on apprenait la fusion de deux des cinq banques Raiffeisen genevoises, pour donner naissance à la «Banque Raiffeisen Genève Rive Gauche» (voir en photo ci-contre). Celle-ci devient de facto la 3e plus grande banque du groupe Raiffeisen en Suisse romande avec un total du bilan de 3,04 milliards de francs et quelque 46'000 clients (dont 22'400 sociétaires de cette coopérative).

10 plus grandes Banques Raiffeisen en Suisse romande au 31 décembre 2020.
10 plus grandes Banques Raiffeisen en Suisse romande au 31 décembre 2020.


Gilles Cherbuin. (DR)
Gilles Cherbuin. (DR)

Une seconde fusion vient d’être acceptée par les sociétaires de deux banques vaudoises concernées, qui va donner naissance ces jours à la l’une des plus grosses banques Raiffeisen dans le canton de Vaud, avec un total du bilan d’environ 1milliard de francs. Selon Gilles Cherbuin, responsable Siège Suisse romande de Raiffeisen Suisse, aucune autre fusion n’est prévue cette année en Suisse romande où l’on passera donc de 43 banques autonomes à fin 2020 à 41 à fin 2021.

La somme du bilan a quasiment quintuplée

Chiffres relatifs à l’évolution de Raiffeisen en Suisse romande (GE/VD/FR/NE/VS/JU, uniquement partie francophone des cantons bilingues.
Chiffres relatifs à l’évolution de Raiffeisen en Suisse romande (GE/VD/FR/NE/VS/JU, uniquement partie francophone des cantons bilingues.

L’évolution du troisième plus important acteur du monde bancaire suisse est impressionnante. Comme l’indique ce tableau, en l’espace de vingt ans, le total du bilan des établissements Raiffeisen romands (uniquement la partie francophone des cantons bilingues a été consolidée) est passé d’un peu plus de 10 milliards à 46 milliards. Quant au nombre de sociétaires (rappelons que ces banques ont la forme juridique d’une coopérative), il n’a pas augmenté dans la même proportion, mais tout de même de 150% !

Stratégie 2025

«La stratégie 2025, acceptée en juin 2020, nous confirme dans le développement de la clientèle souhaitant faire fructifier ses économies et de la clientèle des entrepreneurs. Parallèlement, à cela, nous entendons développer notre présence et notre offre numérique, sans pour autant affaiblir notre réseau d’agences physiques qui reste le plus important de Suisse (ndlr. avec plus de 800 agences et 1800 bancomats)», insiste Gilles Cherbuin.

A ce propos, relevons que la Banque Raiffeisen Genève Rive Gauche va ouvrir une nouvelle agence à Pont-Rouge (Lancy), au cœur du futur quartier La Praille-Acacias. Comme annoncé, le groupe a prévu d’investir 500 millions de francs sur la période 2020-2025 pour se développer. «Cela va déboucher sur des engagements de spécialistes, y compris en Suisse romande.» Déjà entre 2015 et aujourd’hui, ce groupe est passé de 1574 collaborateurs à 1703.

Très fort dans le domaine des prêts hypothécaires – puisque le groupe possède une part de marché de près de 18% à l’échelle nationale sur ce segment – Raiffeisen (principal prestataire de prêts hypothécaires) et la Mobilière (principal assureur ménage) ont entamé un partenariat stratégique au début de cette année. Les deux entreprises ont développé une plateforme commune dédiée aux besoins des propriétaires de logement. Ambitieux, le groupe a lancé l’été dernier une application (Raiffeisen Rio) pour faciliter la gestion de fortune digitale. Cette app permet de réaliser des investissements à partir de 5000 francs.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin 2019.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."