Bilan

Qatar Airways menace de renoncer à une commande d'Airbus

Le patron de Qatar Airways a menacé de renoncer à une commande d'Airbus si le constructeur européen ne résolvait pas des problèmes liés à son moyen-courrier A320neo.

M. Baker est connu pour son franc-parler et ses méthodes de négociation musclées.

Crédits: AFP

Le patron de Qatar Airways a menacé de renoncer à une commande d'Airbus si le constructeur européen ne résolvait pas des problèmes liés à son moyen-courrier A320neo, dans un entretien diffusé jeudi par la chaîne de télévision Al-Arabiya.

"A Qatar Airways, nous avons toujours un plan B, que nous appliquerons si ce problème avec l'avion n'est pas résolu au plus tôt", a affirmé Akbar al-Baker à propos de sa commande auprès d'Airbus.

M. Baker est connu pour son franc-parler et ses méthodes de négociation musclées.

La compagnie du Qatar avait évoqué des problèmes avec les moteurs Pratt & Whitney et indiqué en février qu'elle pourrait annuler la commande de ces moteurs devant équiper sa flotte d'A320neo.

"Lorsque nous achetons un avion, nous nous attendons à ce que les termes, conditions et garanties de performance soient remplis par le fabricant", a dit M. Baker. "Ce n'est pas le cas avec l'Airbus 320neo. Et le moteur n'est pas assez performant".

"Il y a d'autres problèmes avec l'avion. Donc, à moins que ces questions ne soient pleinement réglées selon le contrat que nous avons signé, nous n'allons pas prendre la livraison", a-t-il prévenu en évoquant six appareils qu'Airbus tarde à livrer à Qatar Airways.

"Ce (retard) est inacceptable pour nous car il entrave nos plans d'expansion", a encore dénoncé M. Baker.

Intervenant sur CNN, M. Baker a indiqué que le retard était dû non seulement à un problème de moteur mais aussi à une question de logiciel et un problème hydraulique.

"Nous avons une très forte relation avec Airbus mais malheureusement, ils ont du retard sur leur engagement", a-t-il déploré.

"Nous ne pouvons pas prendre livraison d'un avion (...) que nous ne pouvons pas utiliser à son maximum", a-t-il dit.

"Nous sommes pleinement disposés à renoncer. Nous allons exercer notre droit à renoncer à des avions qui ont pris beaucoup de retard", a-t-il dit, rappelant que le "premier appareil était censé être livré en octobre dernier".

Qatar Airways devait initialement réceptionner la première livraison d'A320neo en décembre sur les 50 qu'elle avait commandés, mais elle a refusé de réceptionner ces appareils en raison, selon elle, de problèmes de moteurs.

Lufthansa a réceptionné cette livraison à sa place.

Airbus Group se prépare à une année de "défis" liés à la montée en cadence de ses grands programmes A320 et A350, et rencontre de nouveaux problèmes sur son avion de transport militaire A400M pour lequel il n'exclut pas une nouvelle charge financière "significative".

Le constructeur aéronautique a annoncé jeudi dans un communiqué une chute de 50% de son bénéfice net au premier trimestre, à 399 millions d'euros, maintenant malgré tout ses prévisions annuelles, notamment la livraison de plus de 650 avions en 2016.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."