Bilan

Procter & Gamble résiste malgré le dollar fort

Procter and Gamble (P&G), le fabricant de savons, détergents et produits de beauté et d'hygiène, a annoncé mardi un bond de 35,1% à 3,21 milliards de dollars de son bénéfice.

Procter and Gamble (P&G) a procédé à des hausses des prix sur ses différents produits pour notamment limiter les dégâts posés par la dépréciation des monnaies russe, brésilienne et mexicaine.

Crédits: Reuters

Procter and Gamble (P&G), le fabricant de savons, détergents et produits de beauté et d'hygiène, a annoncé mardi un bond de 35,1% à 3,21 milliards de dollars de son bénéfice net au deuxième trimestre de son exercice décalé 2015/16.

Ce résultat s'est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 1,12 dollar.

Le chiffre d'affaires a, lui, reculé de 9% sur un an à 16,92 milliards de dollars, lors de cette période clôturée fin décembre, essentiellement à cause du dollar fort qui réduit les revenus engrangés à l'international, explique le groupe.

Le groupe a notamment invoqué la hausse du dollar par rapport à d'autres devises pour expliquer le recul de ses ventes lors de l'exercice et a précisé que sans tenir compte de cet impact ses ventes ont augmenté de 2%.

Il a toutefois procédé à des hausses des prix sur ses différents produits pour notamment limiter les dégâts posés par la dépréciation des monnaies russe, brésilienne et mexicaine, avance-t-il.

Il continue également à faire des économies: les coûts ont diminué de 14% sur un an au deuxième trimestre. Le fabricant des couches-culottes Pampers et des rasoirs Gillette est engagé depuis plus de trois ans dans un vaste programme d'économies.

Toutes les branches d'activité ont vu leur chiffre d'affaires reculer sur le trimestre: la chute est de 10% pour les produits d'hygiène et les produits pour bébés et féminins.

Procter & Gamble a par ailleurs confirmé ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'exercice fiscal, soit une croissance organique comprise entre 1 et 5% de son chiffre d'affaires. Les revenus sont en baisse en tenant compte des effets de change et de la déconsolidation d'actifs au Venezuela, prévient le groupe.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."