Bilan

Prada est victime de conditions difficiles en Asie-Pacifique

Le groupe de luxe italien Prada a vu son bénéfice net reculer de 44,2% au premier trimestre en raison de conditions "difficiles" en Asie-Pacifique.

Prada note que le déclin du nombre de touristes chinois à Hong Kong et Macao "ne donne pas de signe de vouloir s'interrompre".

Crédits: Reuters

Le groupe de luxe italien Prada a vu son bénéfice net reculer de 44,2% à 58,475 millions d'euros au cours du premier trimestre de son exercice 2015/2016 (achevé fin janvier) en raison de conditions "difficiles" en Asie-Pacifique selon un communiqué vendredi.

Le chiffre d'affaires sur la même période est en hausse de 6,5% à 828,188 millions d'euros, un effet dû notamment à l'affaiblissement de l'euro face aux autres grandes devises. A taux de change constants, les ventes ont reculé de 5,4%, précise le groupe

Prada explique être victime d'une hausse de ses coûts opérationnels (immobilier, coût du travail, amortissements) par rapport à la même période de 2014. "Les ventes ont moins progressé que les coûts", ce qui explique la baisse de 42% enregistrée par le bénéfice d'exploitation (EBIT), à 90,7 millions d'euros, soit l'équivalent de 11% du chiffre d'affaires.

La croissance des ventes a été "excellente" en Europe (+11%) grâce à un important flot de touristes venus d'Asie et d'Amérique du nord, tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 6% au Japon.

La situation demeure "plus difficile en Asie-Pacifique" avec une nette baisse de volumes au premier trimestre, toutefois compensée par un effet positif de taux de change. Prada note que le déclin du nombre de touristes chinois à Hong Kong et Macao "ne donne pas de signe de vouloir s'interrompre".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."