Bilan

Postfinance a vu son bénéfice opérationnel fondre de plus de moitié

Postfinance a subi les conditions-cadres défavorables de plein fouet. Son résultat d'exploitation a diminué de plus de moitié.

Postfinance avance plusieurs arguments pour expliquer ces chiffes.

Crédits: Keystone

Postfinance aura connu une année 2018 pour le moins difficile. Les avertissements de sa maison-mère liés aux conditions-cadres défavorables se sont confirmés. Le résultat d'exploitation a été amputé de plus de moitié et les recettes de plus de 370 millions de francs.

L'excédent opérationnel a chuté de près de 60% à 220 millions de francs. Les produits d'exploitation se sont contractés de près de 18% à 1,70 milliard, une contre-performance que La Poste explique jeudi par un effet de base, 109 millions ayant été comptabilisés à l'exercice précédent suite à la vente d'actions.

A cela s'ajoute la diminution de 155 millions de francs des produits d'intérêts et de dividendes due aux "conditions du marché", selon un communiqué.

Le bras financier du géant jaune dit avoir pris "différentes mesures visant à contrer le recul de son résultat", comme le renforcement de la stratégie de numérisation et la recherche de nouvelles sources de revenus indépendantes des taux. Des mesures de "gain d'efficacité" devraient par ailleurs permettre de réduire les coûts.

"Cela ne suffira cependant pas à compenser le recul des produits des opérations d'intérêts", prévient d'emblée l'ex-régie fédérale. Selon elle, le maintien de la rentabilité et de la compétitivité de PostFinance à long terme dépend principalement de la levée de l'interdiction d'octroyer des crédits.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."