Bilan

Petrobras va réduire d'un quart ses investissements pour 2017-2021

La compagnie pétrolière Petrobras, secouée par un vaste scandale de corruption et par la chute des prix du pétrole, va réduire ses investissements à 74,1 milliards de dollars.

Le géant pétrolier avait affiché pour 2015 des pertes record de 9,6 milliards de dollars, affecté par la chute des cours du brut et par la crise économique et politique qui sévit au Brésil.

Crédits: AFP

La compagnie pétrolière brésilienne d'Etat Petrobras, secouée par une fraude monumentale et par la chute des prix du pétrole, a annoncé mardi qu'elle réduira de 25% ses investissements à 74,1 milliards de dollars au cours de la période 2017-2021.

"Les investissements prévus de 2017 à 2021 seront de 74,1 milliards de dollars. Ce montant représente une réduction de 25% par rapport au précédent plan (d'investissement)(...) Le secteur de l'exploration et de la production en absorbera la majeure partie avec 82% des ressources", a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

"Durant les deux prochaines années, nous allons nous concentrer sur l'objectif de retrouver la solidité financière de Petrobras" et, "à un horizon de cinq ans, notre proposition est que l'entreprise ait été assainie, avec des standards de gestion et d'éthique indiscutables", a annoncé le nouveau président du groupe Pedro Parente.

Il s'agit du premier plan stratégique supervisé par Pedro Parente, nommé en juin par le nouveau président conservateur Michel Temer, qui a succédé à la présidente de gauche Dilma Rousseff, destituée par le Sénat.

Ces annonces interviennent alors que les salariés menacent de faire grève pour protester contre un éventuel gel des salaires.

Petrobras est au coeur d'un vaste réseau de corruption monté par des entrepreneurs du BTP qui négociaient des contrats avec le géant public pétrolier Petrobras en échange du versement de pots-de-vin à des partis politiques.

Le géant pétrolier avait affiché pour 2015 des pertes record de 9,6 milliards de dollars, affecté par la chute des cours du brut et par la crise économique et politique qui sévit au Brésil. En 2015, l'économie brésilienne s'est contractée de 3,8% et un recul similaire est attendu pour cette année.

Il a toutefois publié un bénéfice de 370 millions de reais (106 millions de dollars) au deuxième trimestre, renouant avec les gains après trois trimestres de pertes grâce à une augmentation de sa production et une hausse des prix du pétrole.

Petrobras a également entamé un plan de ventes d'actifs. La compagnie a cédé en juillet au groupe pétrolier norvégien Statoil une part de 66% dans une licence pétrolière, jugée très prometteuse, au large du Brésil, pour 2,5 milliards de dollars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."