Bilan

Patek Philippe anticipe une « très bonne » année 2019

L'horloger Patek Philippe se montre optimiste pour l'année en cours, malgré les manifestations à Hong Kong. Les volumes de garde-temps produits devraient rester pour leur part stables.

« 2019 sera une très bonne année et nous arriverons à 65'000 pièces comme en 2018 », a déclaré Thierry Stern, président de Patek Philippe

Crédits: DR

« 2019 sera une très bonne année et nous arriverons à 65'000 pièces comme en 2018 », a déclaré Thierry Stern lors d'un entretien publié vendredi dans Le Temps.

Concernant l'évolution des volumes, le patron de la maison a rappelé sa volonté de ne pas augmenter sa production au-delà 1 à 3% par année pour conserver une homogénéité dans la qualité des produits.


Tout en reconnaissant que Hong Kong, le marché le plus important pour l'industrie horlogère suisse, est dans de « sales draps », Thierry Stern a affirmé que cette situation n'est pas « dramatique » pour la manufacture « car le reste du monde est content d'avoir les pièces » qui n'y sont pas vendues.

Par ailleurs, le président de l'entreprise familiale s'est dit prêt à arrêter la fabrication d'un des modèles emblématiques de la société. « Personnellement, j'aimerais arrêter de produire la Nautilus en acier. C'est un bon modèle mais nous en avons fait assez. Nous pensons sérieusement à passer à autre chose », a-t-il affirmé.

>> À lire aussi: Famille Stern

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Entreprises

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."