Bilan

Orange voit ses ventes progresser et confirme ses objectifs

L'opérateur historique Orange a annoncé mardi une progression de son chiffre d'affaire de 3,5% sur les trois premiers mois de l'exercice 2016.

En France, qui reste le principal marché du groupe, Orange a vu ses ventes reculer de 0,7% pour s'établir à 4,69 milliards d'euros.

Crédits: AFP

L'opérateur historique Orange a annoncé mardi une progression de son chiffre d'affaire de 3,5% sur les trois premiers mois de l'exercice 2016 et confirmé son objectif de croissance de l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) pour l'exercice en cours.

Sur l'ensemble du premier trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 10,01 milliards d'euros contre 9,67 milliards sur la même période de l'exercice précédent, sous l'effet notamment d'une augmentation du nombre de ses clients dans le monde. En données comparables, la hausse est ramenée à 0,6%.

"Pour le troisième trimestre consécutif, le chiffre d'affaires d'Orange est en croissance, venant à nouveau conforter notre stratégie de différenciation par la qualité et l'investissement. C'est le résultat d'une solide performance commerciale dans l'ensemble des pays du groupe", s'est félicité le PDG de l'opérateur, Stéphane Richard, cité dans un communiqué.

Entre janvier et mars, l'opérateur a vu son Ebitda progresser de 1,9% (-1,6% en données comparables) à 2,57 milliards d'euros.

"Si nous excluons l'effet du plan d'actionnariat salarié mis en place en mars et qui représente un impact de 50 millions d'euros, l'Ebitda en données comparables serait en hausse de 0,3% au premier trimestre", a précisé Ramon Fernandez, directeur général délégué, lors d'une conférence de presse téléphonique.

En France, qui reste le principal marché du groupe, Orange a vu ses ventes reculer de 0,7% pour s'établir à 4,69 milliards d'euros, une baisse que l'opérateur explique avant tout par "un recul plus marqué de l'itinérance nationale".

Les services mobiles sont en effet en baisse de 2,4% sur le trimestre, en particulier du fait "de la baisse du contrat d'itinérance avec Iliad", la maison mère de Free, a précisé M. Fernandez, alors que les services fixes renouent avec une légère croissance de 0,1%.

En Europe, le chiffre d'affaire est reparti à la hausse entre janvier et mars (+9,1%, et +0,4% en données comparables), à 2,53 milliards d'euros, sous l'effet d'un retour à la croissance en Espagne (+28,2%, et +1,8% en données comparables), qui tient compte de l'intégration de Jazztel désormais terminée, ainsi qu'en Belgique et au Luxembourg (+2,3%).

En Afrique et au Moyen-Orient, où le groupe est également très présent, les ventes ont progressé de 13,1% (+4,4% en données comparables), à 1,27 milliards.

En terme de clients, le groupe en compte au 31 mars 191 millions dans le mobile et 17,77 millions dans le fixe dans le monde, en progression de 2,9% sur un an. La quasi totalité des marchés du groupe est en hausse.

En France, le nombre de clients mobiles avec forfaits est en progression de 2,7% sur un an, à 20,8 millions, dont 8,7 millions de clients 4G, un nombre quasi doublé par rapport au premier trimestre 2015, alors que la base-clients sur le fixe est en hausse de 3,9% à 10,83 millions dont 1,07 million sur le très haut débit en fibre.

En Espagne, Orange voit son nombre de clients fibre être multiplié par trois sur un an, à 1,02 million, sur une base totale de clients fixe haut débit de 3,8 millions, en hausse de 5,6% sur un an (à base comparable). Une hausse comparable à celle du nombre de clients sur forfaits mobiles, qui atteint 12,2 millions de clients au 31 mars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."