Bilan

Oerlikon vivement recherché après le relèvement des objectifs annuels

Le titre Oerlikon été très largement plébiscité mardi par les investisseurs à la Bourse suisse. Le groupe industriel a non seulement affiché un solide rebond au premier semestre, mais a également relevé ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année.


La direction a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année et vise un chiffre d'affaires de 2,65 milliards de francs.

Crédits: DR

A 09h34, la nominative Oerlikon s'envolait de 7,1% à 11,07 francs, surclassant nettement un indice élargi SPI en croissance de 0,21%.

Sur les six premiers mois de 2021, le groupe schwytzois a dégagé des entrées de commandes en forte hausse de 19,3% sur un an à 1,29 milliard de francs, alors que le chiffre d'affaires a accéléré de 15,1% à 1,2 milliard. Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) opérationnel a bondi de 72,5% à 202 millions.

La direction a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année et vise un chiffre d'affaires de 2,65 milliards de francs, contre des ventes entre 2,35 et 2,45 milliards jusqu'à présent. La marge Ebitda doit pour sa part atteindre 16,5%, en hausse par rapport à la fourchette de 15,5% à 16,0% précédemment anticipée.

Les analystes ont dans l'ensemble applaudi un premier semestre "solide", à l'instar de la Banque cantonale de Zurich (ZKB). "Oerlikon a profité d'une amélioration des marges, obtenue grâce à l'effet de levier opérationnel et aux mesures prises en 2020 au niveau de la rentabilité", a souligné la banque dans un commentaire.

Vontobel a relevé que la société a été en mesure d'améliorer son activité dans ses deux divisions. Les résultats et entrées de commandes solides, ainsi qu'une amélioration de l'environnement commercial ont permis au groupe de relever "substantiellement" ses objectifs pour 2021. Pour la banque zurichoise, cette amélioration "est le fruit du bon positionnement du groupe avec ses deux divisions et des efforts au niveau des coûts ces deux dernières années".

Baader Helvea a pour sa part rappelé que les nouvelles prévisions annuelles prenaient en compte les deux récentes acquisitions - Inglass et Coeurdor. Le rachat de la société italienne Inglass devrait apporter 85 millions de francs supplémentaires au niveau des recettes, selon le courtier zurichois.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."