Bilan

Novimmune en passe de lancer une thérapie révolutionnaire

La société de biotechnologie basée à Genève et Bâle a franchi plusieurs étapes dans son processus de mise sur le marché d'une thérapie considérée comme "révolutionnaire" par les autorités sanitaires.

Créée en 1998, Novimmune emploie aujourd'hui plus de 140 employés dans ses bureaux de Genève et Bâle. 

Crédits: keystone

La biotech Novimmune a annoncé qu’elle avait déposé une demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA). L’objectif est d’obtenir l’autorisation de commercialiser son produit phare, emapalumab (NI-0501), pour le traitement des patients atteints de lymphohistiocytose hémophagocytaire primaire (LH). D’après le communiqué de l'entreprise, la LH est une maladie orpheline pour laquelle aucun médicament n’a été approuvé jusqu’à présent. Touchant généralement les enfants, elle engendre actuellement un taux de mortalité de 40%. 

Lire aussiLes biotechnologies enregistrent des revenus en hausse

Créée il y a 20 ans en Suisse, Novimmune est spécialisée dans la découverte et le développement d’anticorps thérapeutiques pour le traitement ciblé des maladies inflammatoires, des troubles immunitaires et du cancer. Plus de 140 employés y travaillent dans ses bureaux de Genève et Bâle. 

Processus en cours aux Etats-Unis 

Dans son communiqué, Novimmune précise avoir également déposé une demande de mise sur le marché pour emaplumab auprès de la U.S. Food and Drug Administration (FDA) plus tôt cette année et s’est vu accorder la procédure d’examen prioritaire, dont les conclusions devraient être rendues en novembre prochain. 

 "Thérapie révolutionnaire"

En mars 2016, la FDA avait déjà accordé le statut de «Breakthrough Therapy» (thérapie révolutionnaire) à emapalumab. Trois mois plus tard, le produit était inclus par l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) dans le programme PRIME (PRIority MEdicine) pour le traitement de la lymphohistiocytose hémophagocytaire primaire. 

Enfin, en juillet dernier, Novimmune a annoncé un accord avec la société suédoise Swedish Orphan Biovitrum (Sobi), lui octroyant les droits mondiaux de commercialisation et de développement d’emapalumab. Le contrat, actuellement soumis au processus d'approbation des autorités de la concurrence, devrait entrer en vigueur au troisième trimestre 2018.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."