Bilan

Novartis: Sandoz conclut un partenariat sur un biosimilaire de l'Herceptin

Le sous-traitant taiwanais EirGenix sera responsable du développement et de la production de cette réplique du trastuzumab, pour l'heure en étude clinique de phase III contre le cancer du sein HER2+ et certaines tumeurs gastriques.

Le laboratoire taiwanais percevra un paiement initial à la signature du contrat, auquel pourront s'ajouter des versements d'étape et des commissions sur les ventes.

Crédits: Keystone

Sandoz, filiale du mastodonte pharmaceutique Novartis, a conclu avec le sous-traitant taiwanais EirGenix un accord de collaboration sur un biosimilaire du trastuzumab, dont la préparation originale est commercialisée depuis une vingtaine d'année par Roche sur l'appellation Herceptin contre le cancer du sein et les tumeurs gastriques.

EirGenix sera responsable du développement et de la production de cette réplique du trastuzumab, pour l'heure en étude clinique de phase III contre le cancer du sein HER2+ et certaines tumeurs gastriques. Sandoz de son côté disposera des droits de commercialisation mondiaux, à l'exception de la Chine et de Taïwan, précise celui-ci dans un communiqué mardi.

Le laboratoire taiwanais percevra un paiement initial à la signature du contrat, auquel pourront s'ajouter des versements d'étape et des commissions sur les ventes. Sandoz ne dévoile toutefois pas l'ampleur de ces montants et contributions.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."