Bilan

Novartis: feu vert chinois au Gilenya contre la sclérose en plaques

Le laboratoire souligne dans son communiqué vendredi que cette maladie neurodégénérative est considérée dans l'Empire du Milieu comme rare, avec quelque 30'000 patients recensés.

Le Gilenya est le troisième traitement le plus prescrit contre la sclérose en plaques dans le monde et plus de 280'000 patients en ont bénéficié depuis son lancement, précise la multinationale pharmaceutique.

Crédits: Keystone

Novartis a obtenu de l'Agence chinoise des produits médicaux (NMPA) une homologation du Gilenya (fingolimod) pour le traitement de la sclérose en plaques rémittente, près de neuf ans après avoir obtenu un premier feu vert pour ce médicament aux Etats-Unis.

Maladie neurodégénérative

Le laboratoire souligne dans son communiqué vendredi que cette maladie neurodégénérative est considérée dans l'Empire du Milieu comme rare, avec quelque 30'000 patients recensés.

Le Gilenya est le troisième traitement le plus prescrit contre la sclérose en plaques dans le monde et plus de 280'000 patients en ont bénéficié depuis son lancement, précise la multinationale pharmaceutique.

Ce moteur de ventes est toutefois en perte de vitesse. Lors de son pointage jeudi au deuxième trimestre, Novartis a indiqué que les recettes s'étaient érodées de 5% à 825 millions de francs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."