Bilan

Nouvelles difficultés pour Volkswagen

Volkswagen, toujours aux prises avec le scandale des moteurs diesel truqués, fait face à des perturbations dans sa production en Allemagne, en raison de problèmes d'approvisionnement.

Dans plusieurs usines du groupe, dont l'énorme site de Wolfsburg (nord), la production était empêchée ou fortement perturbée.

Crédits: AFP

Un conflit entre Volkswagen et un de ses fournisseurs, cause de perturbations de la production, connaissait de nouveaux rebondissements juridiques vendredi et faisait craindre à certains analystes des effets financiers négatifs conséquents pour le constructeur.

Saisi par Volkswagen, le tribunal de Brunswick (nord) a ordonné en référé aux deux entreprises Car Trim et ES Guss de remplir leurs obligations contractuelles et de reprendre leurs livraisons à leur client, selon un communiqué vendredi. Ni l'une ni l'autre n'ont obtempéré, et ES Guss a même fait appel, selon le communiqué. Une audience des différentes parties aura lieu le 31 août, précise le tribunal.

Car Trim est un fabricant de revêtements de sièges en textile et en cuir, et ES Guss produit des pièces de boites de vitesse. Toutes deux ont manifestement cessé de livrer Volkswagen, perturbant fortement la production dans plusieurs usines dont celle d'Emden et celle de Wolfsburg. Pour le moment, seules les usines de la marque VW sont affectées. Le groupe Volkswagen chapeaute onze autres marques.

Ferdinand Dudenhöffer, expert automobile du centre CAR de Duisbourg, juge que l'affaire "pourrait paralyser la production de VW pendant un long mois, et causer un manque à gagner de plus de 100 millions d'euros", dans un commentaire pour l'AFP.

Mais "qu'apporte dans une telle situation une décision de justice?", s'interroge-t-il. "Certes on a obtenu gain de cause, mais on ne peut rien se procurer avec ça". L'expert critique la dépendance envers un seul fournisseur dans laquelle Volkswagen s'est visiblement placé. Et rappelle que l'image du groupe est déjà sérieusement mise à mal par le scandale des moteurs diesel truqués.

Car Trim et ES Guss ont toutes les deux leur siège en Saxe (est), et appartiennent toutes les deux au groupe Prevent, un équipementier basé à Wolfsburg, la ville qui abrite aussi le siège de Volkswagen. Personne chez Prevent n'était joignable pour commenter vendredi.

Selon certains organes de presse allemands, Volkswagen et Prevent seraient en conflit "au sujet d'un futur projet de développement et de livraison", et l'escalade de ce conflit aurait conduit à la décision de cesser les livraisons.

Volkswagen refusait vendredi d'en dire plus que la veille sur le sujet, à savoir qu'un fournisseur avait mis fin à ses livraisons, ce qui "conduit à des goulots d'étranglement dans la production".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."