Bilan

Nette baisse des résultats en 2015 pour Swatch

Swatch explique sa contre-performance en 2015 par les pertes de change et l'évolution négative des taux d'intérêt.

Des taux de croissance entre 20% et 40% ont été réalisés en Europe, mais aussi dans des pays comme le Japon, à Taïwan, à Singapour, en Malaisie, en Thaïlande et aussi en Chine continentale.

Crédits: Keystone

Swatch a enregistré sur l'exercice 2015 un recul du bénéfice net de 21% à 1,12 mrd CHF. Le groupe horloger a expliqué mercredi cette contre-performance par les pertes de change et l'évolution négative des taux d'intérêt. Un dividende inchangé de 7,50 CHF par action au porteur et 1,50 CHF par action nominative sera proposé.

Le résultat opérationnel (Ebit) s'est établi à 1,45 mrd CHF, soit une baisse de 17% par rapport à l'exercice précédent. La marge opérationnelle s'est inscrite à 17,2% contre 20,1% en 2014, précise le communiqué.

Durant l'exercice, le chiffre d'affaires s'est aussi tassé de 3% à 8,45 mrd CHF, et de 0,9% à taux de change constant (tcc). Selon Swatch, calculée en euros, la croissance du groupe s'élève à 10,3%.

Le segment des Montres et bijoux, y compris la production, a généré un chiffre d'affaires de 8,18 mrd CHF, une baisse de 0,8% tcc. La marge opérationnelle de ce segment est de 18,8%.

Les résultats sont inférieurs aux prévisions des analystes consultés par AWP. Ils tablaient sur des recettes de 8,59 mrd CHF, un bénéfice net de 1,17 mrd et un Ebit de 1,55 mrd CHF.

Malgré le recul des recettes, la propre activité de vente au détail de Swatch a enregistré une forte progression du chiffre d'affaires, précise le communiqué. Des taux de croissance entre 20% et 40% ont été réalisés en Europe, mais aussi dans des pays comme le Japon, à Taïwan, à Singapour, en Malaisie, en Thaïlande et aussi en Chine continentale.

L'activité de vente au détail s'est aussi développée de manière "très réjouissante" en Amérique centrale et en Amérique du Nord. Quelques 100 points de vente ont été ouverts en 2015 à un niveau global.

Les capitaux propres sont en hausse à 11,2 mrd CHF, ce qui correspond à un ratio des capitaux propres de 84,7%, contre 83,7% il y a un an.

Hausse anticipée des recettes en 2016

Pour 2016, le groupe biennois anticipe une croissance nettement supérieure à 5% en monnaies locales. Swatch souligne aussi avoir engrangé une solide progression au mois de janvier, notamment en Chine continentale.

Différentes manifestations et partenariats devraient en effet soutenir les marques du groupe cette année. Swatch compte sur les jeux olympiques de Rio de Janeiro au Brésil pour appuyer les ventes d'Omega, chronométreur officiel des jeux.

En outre, Tissot devrait aussi profiter d'un partenariat avec la ligue de basket-ball nord-américaine (NBA), la WNBA (ligue américaine professionnelle de basket-ball féminin) et de la NBA Development League, indique le communiqué.

Swatch, avec son réseau de distribution mondial, se dit par ailleurs bien positionné pour répondre à toute demande de consommation de la part de la clientèle, même en cas de changement radical des flux des touristes, relève le communiqué.

En outre, l'entreprise a également annoncé la mise en place d'un programme de rachat d'action de 1 mrd CHF au maximum, allant de 2016 à 2019.

Une conférence de presse sur le bilan est prévue le 10 mars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."