Bilan

Nestlé modère ses ambitions après neuf mois

Le chiffre d'affaires cumulé de 65,51 milliards de francs de Nestlé, au terme de trois premiers partiels, s'avère inférieur aux attentes.

La copie rendue par la multinationale s'avère inférieure aux prévisions moyennes des analystes sur toute la ligne.

Crédits: Keystone

Nestlé a raboté ses ambitions de croissance pour l'exercice 2016, au terme de trois premiers partiels ayant débouché sur un chiffre d'affaires cumulé de 65,51 mrd CHF, en hausse organique de 3,3%. Le mastodonte agroalimentaire abandonne par ailleurs son objectif de dégager une croissance organique stable sur un an, soit d'environ 4,2%, pour ambitionner désormais plutôt 3,5%.

La croissance interne réelle (RIG), qui calcule les volumes écoulés, s'est élevée à 2,5%. Le groupe précise être parvenu à augmenter les prix de ses produits, mais de manière modeste.

La copie rendue par la multinationale s'avère inférieure aux prévisions moyennes des analystes consultés par AWP sur toute la ligne. Ceux-ci anticipaient un chiffre d'affaires de 65,96 mrd CHF, une croissance organique de 3,5% et une RIG de 2,6%.

La société veveysanne revendique une croissance organique de 4,8% outre-Atlantique à 18,8 mrd CHF, de 2,1% en zone Europe/Moyen-Orient/Afrique du Nord (EMENA) à 12,2 mrd CHF et de 2,5% à 10,6 mrd CHF en zone Asie/Océanie/Afrique subsaharienne (AOA). La croissance interne réelle s'est élevée sur ces regroupements de débouchés à respectivement 2,3%, 2,4% et 3,0%.

Si la plupart des subdivisions régionales affichent une dynamique positive, l'important marché chinois a subi des adaptations tarifaires et réglementaires. A l'inverse, le sous-continent indien a vu sa contribution progresser, grâce notamment à la récupération de parts de marché pour les nouilles Maggi, frappées l'an dernier par un scandale sanitaire.

Le commerce d'eaux en bouteilles, regroupé au sein de Nestlé Waters, a dégagé des revenus en hausse de 4,2% à 6,13 mrd CHF. Nestlé Nutrition a généré 7,70 mrd CHF, en hausse de 1,3%. Les autres activités du groupe, comprenant l'approvisionnement de professionnels, les capsules et systèmes Nespresso, ainsi que les subdivisions Health Science et Sin Health, ont progressé de 4,6% à 10,14 mrd CHF.

Outre l'objectif de croissance précité, la direction entend toujours améliorer la rentabilité de la société à taux de changes constants et augmenter le rendement du capital.

Analystes dépités

Le groupe vaudois a manqué le coche, nonobstant des attentes déjà revues à la baisse, constate Baader Helvea. Le rabotage des objectifs ne constitue pas une véritable surprise, mais ne va pas aider à redorer le cours du titre, poursuit le courtier genevois, qui se demande si la direction n'aurait pas mieux fait de délivrer un avertissement en cours de trimestre déjà. Pour autant, la rentabilité du géant agroalimentaire demeure sur les bons rails, aiguillée en ce sens aussi par les variations monétaires.

Liberum anticipe également une sanction des actionnaires en Bourse jeudi matin et attend l'oral de la direction pour disposer de plus d'informations. Dans l'attente, la recommandation "hold" est maintenue, comme l'objectif de cours à 82,50 CHF.

La contre-performance était à prévoir, après la croissance molle déjà publiée par les concurrents Unilever et Danone, relève pour sa part Vontobel. Le marché jugeait par ailleurs déjà optimistes les ambitions désormais abandonnées. La banque privée attend maintenant du futur directeur général, Ulf Mark Schneider, une prise en main énergique des processus et du portefeuille.

La modération des ambitions 2016 est perçue comme un signe de "réalisme", surenchérit Natixis. La banque française souligne que la direction jouait sur cet avertissement sur résultats.

A 10h10, la nominative Nestlé trébuchait de 1,1% à 73,85 CHF et s'adjugeait la lanterne rouge provisoire d'un SMI en déclin de 0,41%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."