Bilan

Nestlé étudie des "options stratégiques" pour sa filiale française Davigel

Nestlé tente "d'identifier un partenaire qui aidera Davigel dans sa prochaine phase de croissance, tout en préservant au mieux les intérêts des employés, des clients et des actionnaires".

Davigel est fournisseur de produits surgelés et réfrigérés sous ses propres marques, de glaces et de solutions pour les opérateurs de la restauration hors foyer en Europe. La société, basée à Dieppe, avait été acquise en 1989 par Nestlé au moment du rachat de Buitoni.

Crédits: DR

Nestlé a annoncé vendredi étudier "des options stratégiques" pour le développement de sa filiale française Davigel. Selon le géant alimentaire, l'objectif est "d'identifier un partenaire qui aidera Davigel dans sa prochaine phase de croissance, tout en préservant au mieux les intérêts des employés, des clients et des actionnaires", sans plus de précision.

Début février, des informations de presse avaient fait état d'une cession envisagée de Davigel. Nestlé veut continuer d'assainir son portefeuille de marques, après l'annonce de la vente de PowerBar et Musashi à l'américain Post Holdings.

Selon l'agence Reuters, Davigel serait vendu à un prix représentant un niveau moyen à élevé de l'EBITDA. En 2012, le résultat brut d'exploitation s'était situé entre 30 mio et 35 mio EUR.

Davigel est fournisseur de produits surgelés et réfrigérés sous ses propres marques, de glaces et de solutions pour les opérateurs de la restauration hors foyer en Europe. La société, basée à Dieppe, avait été acquise en 1989 par Nestlé au moment du rachat de Buitoni.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."