Bilan

Nestlé affiche des ventes stables au premier trimestre

Nestlé a réalisé au premier trimestre 2016 un chiffre d'affaires de 20,9 milliards de francs, quasiment inchangé sur un an, malgré des effets de change négatifs de 2,8%.

En 2015, Nestlé avait connu une croissance de 4,2%, inférieure à l'objectif de croissance à long terme de 5-6% connu comme "le modèle Nestlé".

Crédits: AFP

Nestlé a réalisé au premier trimestre 2016 un chiffre d'affaires de 20,9 mrd CHF, quasiment inchangé sur un an, malgré des effets de change négatifs de 2,8%. Au cours de la période sous revue, la multinationale veveysane a connu la croissance organique dans l'ensemble de ses unités. Dans un communiqué diffusé jeudi, elle confirme par ailleurs ses objectifs annuels.

Entre janvier et mars, la croissance organique s'est inscrite à +3,9%, portée par les marchés émergents, alors que la croissance interne réelle (RIG) affiche +3,0%, précise Nestlé.

La performance trimestrielle du poids lourd de la Bourse suisse dépasse les projections des analystes en termes de croissance organique et RIG, attendus respectivement à 3,6% et 2,4%, alors que les ventes sont restées légèrement en dessous des expectatives (21,1 mrd CHF).

La zone Amériques, qui représente plus d'un quart des ventes du groupe, est celle qui a connu la plus croissance organique la plus marquée (+5,0%), même si convertie en francs, elle affiche un très léger recul. Les activités d'aliments surgelés aux Etats-Unis ont connu une "croissance solide". Les ventes en Amérique latine ont été soutenues par les produits Nescafé Dolce Gusto et pour animaux de compagnie, malgré la détérioration de la conjoncture brésilienne.

Dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord (EMENA), la plupart des catégories ont connu une bonne croissance, tandis que les adaptations de prix sont restées faibles dans l'ensemble. Le chiffre d'affaires frôle les 4 mrd CHF, pour une croissance organique de +3,2%.

Ventes indiennes toujours plombées

En Asie, Océanie et Afrique subsaharienne (AOA) la croissance organique a également été au rendez-vous (+2,1%), même si là aussi, les ventes exprimées en francs se sont légèrement contractées en comparaison annuelle. En Inde, les nouilles Maggi ont regagné leurs parts de marché, après le scandale qui avait amené la multinationale à les retirer des rayons.

Les résultats de l'activité sont toutefois restés "affectés par des comparatifs défavorables", signale le géant vaudois. "Nous ne sommes pas encore tirés d'affaire", avait affirmé dans une interview parue en février Wan Ling Martello, ex-directrice financière du groupe et actuelle cheffe de la région AOA, évoquant un délai habituel de trois ans pour revenir à une situation normale.

Nestlé Waters, Nestlé Nutrition et les autres activités ont également progressé au niveau organique, la palme revenant à la division spécialisée dans les boissons (+5,3%), qui a connu une croissance à deux chiffres dans les marchés émergents.

"Comme anticipé, le premier trimestre a vu la dynamique positive de la croissance interne réelle se poursuivre, avec une adaptation des prix plus faible", s'est félicité Paul Bulcke, administrateur délégué de Nestlé, cité dans le communiqué. "Les tendances observées ces quelques derniers trimestres montrent la pertinence de nos investissements et nous permettent de confirmer nos prévisions pour l'ensemble de l'année".

Pour la suite de l'exercice, la direction du colosse alimentaire a confirmé ses objectifs annuels, à savoir une croissance organique "en ligne avec 2015" avec une amélioration des marges et du bénéfice récurrent par action à taux de change constants, ainsi que de la rentabilité du capital.

En 2015, Nestlé avait connu une croissance de 4,2%, inférieure à l'objectif de croissance à long terme de 5-6% connu comme "le modèle Nestlé".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."