Bilan

Nestlé parvient à limiter la casse dans une Bourse chahutée

La prise de participation majoritaire dans le capital de Vital Proteins par Nestlé Health Science (NHS), filiale du groupe suisse Nestlé, n'a pas pleinement convaincu les investisseurs en bourse et le cours de Nestlé limite la casse.

Le géant de Vevey développe son étendue avec des achats et des prises de participation majoritaires.

Crédits: Keystone

Nestlé, qui via sa filiale Nestlé Health Science (NHS), a pris une participation majoritaire dans l'américain Vital Proteins, spécialisé dans les suppléments nutritifs, les boissons et les barres de collagène, n'a pas complètement convaincu les investisseurs.

A 9h20 la nominative Nestlé limitait la casse, lâchant tout de même 0,4% à 104,88 francs, alors que l'indice des valeurs vedettes de la place financière suisse, le SMI, chutait de 1,93%.

Pour les analystes de Vontobel, l'acquisition de NHS n'est pas une surprise, car au cours du premier trimestre de l'année, Mark Schneider, le directeur général de Nestlé, a réitéré l'intérêt du groupe veveysan à développer l'entreprise par le biais d'acquisitions.

L'opération sur Vital Proteins intervient quelques jours après l'annonce faite sur la cession de Buitoni. Une fois de plus il s'agit d'un revirement intelligent des actifs aux États-Unis, rappelant les accords avec Atrium et US Confectionery en 2017/2018. Grâce à un modèle d'affaires résilient, un bilan solide, une forte génération de liquidités ainsi que des rendements attrayants et sûrs pour les actionnaires, la nominative du géant alimentaire est incontournable, conclut la banque zurichoise. Elle recommande le titre à l'achat.

Quant aux analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB), ils rappellent que Nestlé est l'une des entreprises les plus défensives au plan mondial dans le secteur de l'agroalimentaire, ce qui justifie l'évaluation actuelle, avec un rapport cours/bénéfice (P/E) 26,9x sur 12 mois (hors bénéfice exceptionnel).

De plus Nestlé est soutenu par la poursuite de la croissance de ses dividendes, même en période d'incertitude (avec un rendement de 2,6%), par de nouveaux rachats d'actions (pour un total de 20 milliards de francs entre 2020 et 2022) et par la gestion du portefeuille (nouvelles ventes de produits peu performants). Vital Proteins est un bon exemple d'acquisitions complémentaires qui amélioreront le profil de croissance du groupe sur le moyen terme.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."