Bilan

Nestlé n'a pas entièrement atteint ses objectifs de durabilité

Le géant alimentaire Nestlé affirme mardi avoir rempli l'année dernière la plupart des engagements pris en matière de développement durable. Sur les 36 objectifs fixés, alignés sur ceux des Nations unies, la multinationale veveysane assure en avoir atteint 28.

Au cours des cinq prochaines années, le géant alimentaire prévoit d'investir quelque 3,2 milliards de francs dans le développement durable de l'entreprise.

Crédits: Keystone

Dans son rapport de durabilité, Nestlé souligne la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 36,7% comparé à 2016. Par ailleurs, 90% des matières premières nuisibles aux forêts - comme l'huile de palme, le papier, le soja, la viande ou encore le sucre - étaient certifiées "sans déforestation" au mois de décembre.

Quelques objectifs n'ont cependant pas été atteints, à l'image de "l'évaluation et la prise en compte des incidences sur les droits de l'homme dans toutes les activités commerciales" ou encore la réduction du sucre, du sodium et des graisses saturées.

Nestlé se dit "fier de ce qui a été accompli jusqu'à présent", selon un communiqué, mais estime qu'il est "temps d'intensifier (ses) efforts". En 2019, l'entreprise avait fait part de son intention de diminuer de moitié ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, et d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050.

Cela concerne non seulement la production et la livraison, mais aussi les usines produisant les ingrédients agricoles, a indiqué à AWP un porte-parole du groupe. Tous les emballages devront être réutilisables ou recyclables d'ici 2025.

Les objectifs de durabilité sont désormais également scrutés par les investisseurs. Mi-mars, Nestlé avait annoncé qu'elle serait la première entreprise suisse cotée à présenter et à soumettre à l'approbation de ses actionnaires ses projets de développement durable à l'occasion de l'assemblée générale, une intention saluée par plusieurs groupes d'actionnaires.

Au cours des cinq prochaines années, le géant alimentaire prévoit d'investir quelque 3,2 milliards de francs dans le développement durable de l'entreprise.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."