Bilan

Nestlé fait une percée pour traiter l'allergie aux arachides

Nestlé Health Science, filiale de Nestlé, a annoncé lundi que Palforzia, une immunothérapie orale contre les allergies aux arachides, a reçu le feu vert de la Commission européenne. Le géant alimentaire veveysan s'était emparé cet automne d'Aimmune Therapeutics principalement pour mettre la main sur ce produit.

C'est la première fois qu'un traitement contre l'allergie aux arachides est agréé par l'UE.

Crédits: Keystone

Ce traitement est indiqué chez les patients âgés de 4 à 17 ans, mais peut être poursuivi chez les patients de 18 ans et plus et doit être utilisé en conjonction avec un régime évitant les arachides, affirme un communiqué diffusé lundi.

C'est la première fois qu'un traitement contre l'allergie aux arachides est agréé par l'UE. L'approbation est basée sur un ensemble de données provenant d'études dans lesquelles le traitement avec Palforzia mène à une hausse significative de la quantité de protéine d'arachide tolérée par rapport au traitement avec placebo.

Les allergies alimentaires affectent environ 17 millions de personnes en Europe, celle à l'arachide étant l'une des plus courantes et ayant doublé chez les enfants entre 2005 et 2015. Les admissions à l'hôpital pour des réactions allergiques graves ont été multipliées par sept.

Le directeur général d'Aimmune Therapeutics, Andrew Oxtoby, a déclaré que l'accent serait désormais mis sur la collaboration avec les autorités sanitaires pour que le traitement soit approuvé pour les enfants auxquels il convient. Un lancement en mai 2021 est prévu en Allemagne et au Royaume-Uni. En Suisse, une demande d'autorisation de mise sur le marché a été déposée auprès de Swissmedic et est actuellement en cours d'examen.

Approuvé aux États-Unis depuis janvier


Aux États-Unis, Palforzia a déjà été admis par l'Agence américaine du médicament (FDA) en janvier 2020. C'est également le premier et le seul traitement approuvé par les autorités américaines contre l'allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 17 ans.

En novembre 2016 Nestlé Health Science avait dans un premier temps pris une participation de 145 millions de dollars dans Aimmune Therapeutics, puis l'avait augmentée de 30 millions de dollars en février 2018, de 98 millions de dollars en novembre 2018 et de 200 millions de dollars en janvier 2020.

En octobre dernier, la société a finalisé l'acquisition complète d'Aimmune Therapeutics. Selon les informations divulguées à l'époque, Nestlé Health Science détient 84% d'Aimmune Therapeutics.

En juin et août respectivement, le groupe avait renforcé sa division Nestlé Health Science en acquérant deux entreprises américaines, Vital Proteins et IM Health Science (IMH). Nestlé est avide de nouvelles acquisitions, y compris de plus grande envergure, a déclaré le directeur financier, François-Xavier Roger lors de la journée des investisseurs début septembre.

A 9h43, la nominative Nestlé lâchait quelques plumes, abandonnant 0,7% à 101,58 francs, mais le SMI se montrait encore plus frileux, chutant de 1%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."