Bilan

Multinationales responsables: Glencore attaque en justice

Le géant des matières premières Glencore indique mercredi n'avoir pas obtenu du Tribunal cantonal zougois de mesures super-provisionnelles pour limiter la propagation d'allégations à son encontre portées par l'association Initative multinationales responsables. La firme de Baar réfute notamment le fait de laisser travailler des enfants dans sa mine bolivienne de Porco.

Glencore répète dans son communiqué mener une politique de tolérance zéro en matière de travail des enfants.

Crédits: Keystone

Sans se prononcer à ce stade sur la véracité ou non des accusations, la cour a estimé qu'il n'était plus possible d'empêcher qu'elles soient portées à la connaissance d'un large public. Glencore répète dans son communiqué mener une politique de tolérance zéro en matière de travail des enfants, appliquée également à l'échelle de ses filiales.

Le colosse minier et du négoce avait déjà réfuté en bloc dans une prise de position mi-novembre des accusations de travail d'enfants et de pollution de l'eau et des sols relayées quelques jours plus tôt par l'organisation non gouvernementale (ONG) Public Eye, qui soutient largement l'initiative sur laquelle vote la Suisse ce week-end.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."